Une étude fait mentir la croyance populaire

Louis Dussault,directeur général du Centre d'entrepreneuriat et d'essaimage... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Louis Dussault,directeur général du Centre d'entrepreneuriat et d'essaimage de l'UQAC (CEE-UQAC)

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La croyance populaire voulant que les gens de la région n'aient pas la fibre entrepreneuriale aussi prononcée que ceux de certaines autres régions du Québec, notamment comme la Beauce où la grande entreprise est moins présente, n'est peut-être pas fondée.

Les résultats des enquêtes menées par le Centre d'essaimage d'entreprises de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) donnent un éclairage nouveau sur cette réalité.

En 2015, le centre a mené un sondage auprès des étudiants qui fréquentent l'université ainsi que les collèges de la région avec l'envoi de 14 378 questionnaires portant sur les intentions de se lancer en affaires. De ce nombre, 1224 étudiants ont accepté de remplir le questionnaire et de le retourner. La donnée principale confirme que 55% des répondants pensent se lancer en affaires et songent sérieusement à devenir des entrepreneurs.

L'autre constat intéressant est que 79,4% des étudiants qui songent à se lancer en affaires ont l'intention de créer leur propre entreprise avec un ou des partenaires. Le sondage démontre de plus que 29% des personnes sondées n'ont tout simplement jamais songé à lancer une entreprise.

La relève entrepreneuriale est quant à elle un domaine moins attrayant selon les réponses fournies par les étudiants. Seulement 7,4% des répondants souhaiteraient assurer la relève dans une entreprise alors que 19,4% des répondants ont un parent (père ou mère) en affaires.

Selon le directeur général du CEE-UQAC, Louis Dussault, et le chargé de projets du centre, Tierry Gagnon, qui sont les auteurs de l'étude, les résultats révèlent qu'il existe un réel potentiel entrepreneurial parmi la clientèle postsecondaire qui fréquente les collèges et l'université dans la région. Des résultats semblables avaient été constatés en 2009 dans le cadre d'une enquête similaire.

«Les maisons d'enseignement postsecondaire regorgent d'idées favorisant le développement entrepreneurial. Il est important de stimuler les étudiants qui ont des idées afin qu'ils développent et maintiennent l'étincelle entrepreneuriale», ont indiqué les auteurs de l'étude.

«Cette étude en est une longitudinale qui devient une référence quant à l'évaluation du potentiel entrepreneurial chez les étudiants postsecondaires. C'est un excellent outil qui pourra guider les cégeps et l'université dans les différentes orientations concernant l'entrepreneuriat», a pour sa part indiqué le président du conseil du CEE-UQAC Gilles Déry.

Les jeunes qui affirment avoir l'intention de se lancer en affaires indiquent qu'ils ont l'intention de devenir leur propre patron, de relever des défis et d'atteindre des objectifs personnels.

Salon de l'emploi

(Patricia Rainville) - Sous le thème «Prenez votre avenir en main», la seconde édition du Salon de l'emploi aura lieu le 16 novembre prochain, à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Cette année, deux hommes d'affaires et entrepreneurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, François Gagné, directeur des ressources humaines et du développement des affaires de Métatube, et Keyven Ferland, président fondateur de la Web Shop, ont accepté la coprésidence d'honneur de l'événement.

Le Salon de l'emploi est l'occasion pour les participants de se familiariser avec les entreprises régionales et nationales qui seront sur place et qui représentent différents secteurs d'activités. Un grand nombre d'entre elles présenteront des offres d'emploi ainsi que des stages pour les étudiants de l'UQAC. Parallèlement, des conférences et une entrevue-causerie concernant la recherche d'emploi, la fibre entrepreneuriale et le démarrage d'une carrière professionnelle seront organisées durant l'événement. Dès 11 h, la conférence «Utiliser les réseaux sociaux pour accéder au marché caché de l'emploi» sera animée par Jessica Prescott, consultante web, à l'auditorium de l'université. À compter de 12 h, toujours à l'auditorium, une entrevue-causerie intitulée «De l'idéation à la réalisation, deux parcours professionnels inspirants» sera proposée par l'ADUQAC.

À 13 h, Éric L'Abbée, directeur du centre financier de la Financière Sun Life à Chicoutimi, présentera sa conférence «L'intrapreunariat, vous avez ce qu'il faut?». La dernière conférence sera présentée à l'auditorium dès 14 h par Beaudoin Bergeron de l'entreprise Réseau Carrières, sous le thème «Démarrer sa carrière».

Pour terminer cette journée, les étudiants en administration et en sciences comptables organiseront la deuxième édition du Salon de thé des affaires, une activité de réseautage qui se déroulera de 16 h à 18 h dans la salle Le Fjord du Saguenay de l'hôtel la Saguenéenne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer