Laval Fortin honoré

Yvon Fortin, frère du fondateur, Linda Noël, directrice... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Yvon Fortin, frère du fondateur, Linda Noël, directrice générale adjointe, Laval Fortin, fondateur, Gaston L'Heureux, gestionnaire de projet et actionnaire de l'époque ainsi que Charles Deslauriers, directeur général du groupe.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Laval Fortin se taille une place parmi les grands.

Après Hervé Pomerleau et Fernand Houle, l'Almatois a été nommé entrepreneur de l'année, jeudi soir, par la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ).

Le fondateur du Groupe LFL a été honoré par ses semblables, à l'occasion du gala annuel des Défis Marcus Vitruve. L'événement se déroulait à Montréal, pour une troisième année.

Rencontré à l'aéroport d'Alma par Le Quotidien, avant de s'envoler pour la métropole, le principal intéressé était entouré de l'équipe de direction de la compagnie. Il disait accepter cette reconnaissance avec fierté et plaisir.

«C'est quelque chose d'impressionnant. Au Québec, il y a 2500 entrepreneurs généraux qui font un chiffre d'affaires de cinq millions de dollars et plus. Il y a deux ans, ils ont choisi Hervé Pomerleau, une entreprise dont le chiffre d'affaires est d'un milliard$. L'an dernier, ils ont rendu un hommage posthume à Fernand Houle de Québec. Cette année, c'est moi qui ai été sélectionné.»

Laval Fortin a fondé le Groupe LFL, il y a 59 ans. Le groupe, dont le siège social a pignon sur rue à Alma, est composé de six compagnies soeurs qui oeuvrent dans l'industrie de la construction partout au Québec. Aujourd'hui, son pionnier voit le fruit de ses efforts récompensé.

«C'est important de reconnaître ces fondateurs. C'est grâce à des personnes comme M. Fortin que l'activité économique continue dans nos régions», a commenté le directeur général de l'entreprise, Charles Deslauriers.

«Être reconnu et honoré par ses pairs est particulièrement émouvant et me fait remonter une foule de souvenirs et de défis relevés au cours de ces nombreuses années, lesquels défis nous auront permis de développer des stratégies de projet et d'organisation exceptionnelles, sur l'ensemble du territoire du Québec et du Grand Nord canadien», a mentionné M. Fortin, lors de son discours prononcé en soirée.

«Nous avons pu construire des partenariats fructueux tant sur le plan économique que sur le plan humain. De nombreux sous-traitants et fournisseurs nous ont aussi accompagnés dans ces travaux hors des sentiers battus et la formule gagnant/gagnant aura pris tout son sens, dans l'accomplissement de tous les travaux.»

Historique

En 1957, Laval Fortin se lance dans la construction résidentielle et commerciale. Après s'être constitué une solide équipe et une réputation de confiance, l'entreprise entreprend des travaux plus importants dans les domaines industriel (aluminium, pâtes et papier) et institutionnel.

À la fin des années 70, les grands chantiers hydroélectriques lui permettent de faire valoir ses compétences à la Baie-James et dans la construction de postes à haute tension.

L'expertise accumulée sera mise à profit par la suite avec la réalisation partout au Québec et dans le Grand Nord canadien de plusieurs projets industriels, institutionnels et civils.

C'est en 1982 que le premier projet nordique est réalisé. Au fil des ans, l'entreprise s'est bâti une solide réputation en ces territoires éloignés et est considérée comme l'un de ses grands acteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer