Metro inc. acquiert Metro P.E. Prix

Martin Dubé et Denis Brisebois, respectivement directeur des... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Martin Dubé et Denis Brisebois, respectivement directeur des opérations et vice-président des opérations chez Metro, ont conclu l'entente pour la vente du supermarché Metro PE Prix avec Yvon-Marie Bergeron et Sylvain Bergeron.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

À compter du 20 novembre, le supermarché Metro P.E. Prix, propriété des hommes d'affaires Yvon-Marie et Sylvain Bergeron, changera de mains. Le commerce situé sur la rue Saint-Hubert, à Jonquière, sera vendu à la chaîne d'alimentation Metro inc.

En entrevue, les deux hommes d'affaires Sylvain et Yvon-Marie Bergeron, ce dernier étant âgé de 79 ans, a confirmé qu'il délaissait le secteur de l'alimentation pour se consacrer uniquement au secteur immobilier.

Lors d'une brève entrevue, Yvon-Marie Bergeron a mentionné que l'heure des choix était arrivée pour lui. « Ce n'est pas parce que le commerce allait mal, mais un moment donné, il faut s'asseoir avec nos partenaires et faire des choix. Les 135 employés demeurent en place. Metro n'a pas l'habitude de changer le mode d'affaires. Pour moi, c'est une nouvelle vie », explique-t-il.

Après 20 ans à la tête de l'entreprise, Sylvain Bergeron rappelle que depuis 2004, le supermarché est devenu un gros joueur avec le réaménagement du secteur Saint-Hubert et la construction de 90 000 pieds carrés d'espace commercial tout autour. « Nous avons deux ou trois projets immobiliers sur lesquels on travaille et Yvon-Marie ne prend pas sa retraite. On sera toujours présent dans le secteur. » Ce dernier rappelle qu'au fil des années, Les entreprises Yvon-Marie Bergeron ont acquis plusieurs terrains et immeubles résidentiels.

La transaction conclue avec les Entreprises Yvon-Marie Bergeron et Metro inc. n'inclut que le commerce et non l'immeuble qui l'abrite de sorte que Metro deviendra locataire commercial pour une certaine période.

Présent à Jonquière pour la conclusion de la transaction, Denis Brisebois, vice-président aux opérations chez Metro, a déclaré que la chaîne acquiert un supermarché en bonne situation financière, sauf que l'acquisition d'établissements de propriétaires affiliés ne fait pas nécessairement partie du modèle d'affaires de Metro. « À travers nos supermarchés, il y a des particularités régionales. Il y a des ententes commerciales qu'on va respecter avec des fournisseurs locaux. »

Même s'il considère qu'il est encore tôt, M. Brisebois affirme que la bannière pourrait éventuellement confier le supermarché à un nouveau franchisé ou propriétaire affilié. « On va prendre le temps qu'il faut pour analyser la situation, mais pour la clientèle, les fournisseurs et les employés, rien ne paraîtra. C'est une continuité des opérations de façon harmonieuse », assure-t-il.

Très connue à Jonquière, la famille Bergeron y effectue des activités commerciales sur la rue Saint-Hubert depuis 1937, année où Paul-Émile Bergeron a ouvert une petite épicerie et un restaurant dans une modeste résidence aujourd'hui disparue.

Aucune des deux parties n'a voulu révéler le coût de la transaction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer