Nouveau sentier de motoneige de 236km

Une première passerelle est présentement en construction, sur... (Photo courtoisie)

Agrandir

Une première passerelle est présentement en construction, sur la rivière Mistassini.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un lien intégrateur de 236 kilomètres verra le jour, au nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, le préfet... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, le préfet de Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, le député fédéral, Denis Lemieux, le maire de Normandin, Mario Fortin, et le directeur général du Parc régional des Grandes-Rivières, Dominique Gobeil.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

L'aménagement de trois passerelles au-dessus des rivières Mistassini, Mistassibi et Aux-Rats permettra la création de ce nouveau sentier de motoneige permanent en terres publiques. Celui-ci sera inauguré en janvier 2018. Plus de la moitié de la piste se trouvera en haut du 49e parallèle.

Le projet, pour lequel les investissements totalisent quelque six millions de dollars, a été dévoilé en grande pompe, jeudi matin, lors d'une conférence de presse tenue à Dolbeau-Mistassini.

Sur place, le député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, a confirmé une contribution de l'ordre de près de 1,9 million de la part du gouvernement Trudeau. La MRC Maria-Chapdelaine finance une partie du projet et une réponse est attendue de la part de Québec.

Le sentier intégrateur est orchestré par la Société de gestion du parc régional des Grandes-Rivières du Lac-Saint-Jean. « On va aller se connecter aux sentiers internationaux du Fjord-du-Saguenay ainsi que ceux de la MRC du Domaine-du-Roy. On ouvre aussi sur Chibougamau et nous aurons d'immenses possibilités vers le Nord. Voilà pourquoi la MRC a embarqué dans un tel projet », a mentionné le préfet, Jean-Pierre Boivin. Ce dernier a confirmé que la construction des trois passerelles sera terminée le 31 mars prochain.

« Déjà, nous voyons des municipalités, comme Albanel, pour n'en nommer qu'une, qui planchent sur des forfaits qui répondront aux besoins spécifiques des motoneigistes. Le sentier intégrateur contribuera aussi à diversifier notre économie, en maintenant plus de 1100 emplois répartis parmi 135 entreprises, un élément au coeur de notre décision d'aller de l'avant avec le projet. De fait, avec une dépense quotidienne moyenne estimée à 584 $ par motoneigiste, le sentier intégrateur apparaît comme une véritable opportunité », a mentionné le président du parc, Mario Fortin.

« Selon Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, la pratique de motoneige a généré en 2012 des retombées économiques estimées à 100 millions $ pour la région. C'est dire l'importance et l'impact que revêt cette industrie pour toutes les autres entreprises du secteur touristique », a mentionné le député Denis Lemieux.

Les trois clubs de motoneige de la MRC Maria-Chapdelaine sont les premiers partenaires du projet.

Une seconde phase misera sur la motoneige hors-piste en sentier balisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer