Trump: les députés priorisent le bois d'oeuvre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Les députés de la région ont réagi à l'élection de Donald Trump avec surprise, comme bien d'autres, mais chacun estime que la priorité doit être accordée au renouvellement de l'entente sur le bois d'oeuvre.

Le député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, s'aligne sur la position de son chef, Justin Trudeau, qui se donne du temps pour analyser comment le nouveau président dirigera la nouvelle administration américaine, surtout dans le dossier du bois d'oeuvre.

Même réaction pour le député libéral Serge Simard qui reconnaît que même si la démocratie a parlé, il faut continuer à faire du commerce avec nos voisins du sud. « Le nouveau président devrait bien savoir que faire du commerce avec ses voisins, ça veut aussi dire de bien s'entendre avec eux. » En ce qui a trait aux inquiétudes soulevées, M. Simard croit que les diplomates et fonctionnaires sauront bien faire comprendre à l'administration Trump les avantages de faire du commerce entre les deux pays.

La députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel, avoue avoir vécu des moments d'angoisse en prenant le lit, mardi soir, et que c'est avec un pincement au coeur qu'elle a appris la nouvelle mercredi. « Je m'attends à ce que notre gouvernement prenne les mesures pour s'occuper du dossier du bois d'oeuvre. J'espère qu'il va démontrer sa détermination à protéger l'industrie forestière. » 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer