Pas de nouvelles de Biomoss carbone

La dernière fois que le président de Biomoss,... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La dernière fois que le président de Biomoss, Claude Gosselin, a parlé aux médias, il a indiqué qu'un projet d'usine était aussi visé à Alma. Les deux usines fabriqueraient de la briquette énergétique et de BBQ.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les élus de la MRC du Domaine-du-Roy n'ont pas de nouvelles des promoteurs du projet Biomoss carbone qui ont annoncé un projet de plusieurs dizaines de millions dans l'usine Agropur de Chambord. Le temps presse, car le gouvernement a indiqué que les garanties d'approvisionnement en bois seraient retirées si le projet n'était pas enclenché avant le 31 décembre 2016.

Ghislaine Hudon... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin) - image 1.0

Agrandir

Ghislaine Hudon

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

«On n'a toujours pas de nouvelles. On entend des choses à gauche et à droite, mais rien d'officiel. Les promoteurs auraient réussi à trouver le financement et une annonce pourrait être faite en décembre. Comme je vous dis, on n'a pas eu de discussions avec eux ça fait longtemps et il n'y a rien d'officiel», a commenté la préfète Ghislaine Hudon.

La dernière fois que le président de Biomoss, Claude Gosselin, a parlé aux médias, il a indiqué qu'un projet d'usine était aussi visé à Alma. Les deux usines fabriqueraient de la briquette énergétique et de BBQ.

Comme le projet ne semble pas encore ficelé, le maire de La Doré se prépare à faire une demande pour obtenir des approvisionnements en bois qui pourrait devenir disponible à partir de 2017.

«Nous sommes en train de revoir le projet pour qu'il s'inscrive parfaitement dans la vision du développement de la filière feuillu de la MRC. Nous espérons obtenir une bonne écoute», a indiqué Jacques Asselin.

Ce projet de 16 M$ qui consiste à construire une usine de fabrication de composante de palettes à La Doré attend toujours d'obtenir une garantie d'approvisionnement. Son président Dino Milli a affirmé que le projet serait démarré si des volumes de bois leur avaient été accordés au lieu de l'accorder au projet Biomoss Carbone.

Aire protégée

Les élus de la MRC ont accepté la proposition du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques de créer une aire protégée de 129 kilomètres carrés située au sud de la municipalité de Sainte-Hedwidge.

Cette réserve de biodiversité nommée Des Buttes-et-buttons-du-Lac-Panache a été sélectionnée, car certains secteurs étaient jugés sensibles. C'est un comité de la défunte CRÉ qui l'avait proposé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer