Le ministre Barrette visite Jonquière-Médic

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et le député de Dubuc, Serge Simard, ont procédé à une annonce pour le Groupe de médecine de famille universitaire de Chicoutimi, vendredi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le sort de Jonquière-Médic ne semble pas être scellé. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a visité l'organisme vendredi et il pense maintenant qu'il y a lieu d'y avoir des «ajustements».

En conférence de presse à Chicoutimi, Gaétan Barrette a affirmé que ce qu'il a vu lui est apparu positif.

«Jonquière-Médic est très apprécié dans la région de Jonquière. La semaine dernière, j'ai reçu les gens de Jonquière-Médic. Je leur avais promis de leur faire une visite. Les informations supplémentaires me permettent d'ajuster le tir, s'il y a lieu.»

Jonquière-Médic est un service unique dans la province qui permet aux médecins de se rendre au domicile des patients. En septembre, on apprenait que Québec, en commission parlementaire, refusait d'étudier le cas de l'organisme, malgré le dépôt d'une pétition de 22 000 noms appuyant le maintien de ses activités. Ce sont les nouvelles règles de rémunération des médecins qui rendent la survie de Jonquière-Médic incertaine.

«Il y a une certaine complexité dans ce dossier. J'essaie de bien m'informer. Je n'ai pas d'annonce à faire pour l'instant.» Et l'annonce pourrait-elle survenir bientôt? «Les annonces ne sont jamais faites avant le moment de l'annonce», s'est contenté de dire le ministre libéral.

«Un GMF-U dans une ligue à part»

Le Groupe de médecine de famille universitaire (GMF-U) de Chicoutimi a obtenu une aide financière de 1,65 M$ vendredi. Il a aussi reçu une multitude de compliments du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

«Vous avez un joyau. Il s'agit de l'unité la plus performante, ou l'une des deux ou trois plus performantes au Québec. Elle est plus performante au niveau clinique, administratif et académique. Si tout le Québec fonctionnait à ce niveau, il n'y aurait aucun problème en santé. C'est un bijou. Un GMF-U dans une ligue à part!»

Le 1,65 M$ financera en grande partie le projet de réaménagement du GMF-U, situé dans le pavillon Notre-Dame de l'hôpital de Chicoutimi. «Les locaux sont utilisés à presque 100% en permanence», a constaté le ministre Barrette.

Le GMF-U passera aussi de 12 à 14 résidents en médecine familiale en formation. «C'est un gain de fonctionnalité, mais aussi un gain pour la région parce que les gens formés ici restent ici.»

Le ministre de la Santé a aussi annoncé qu'un radiologiste sera embauché à l'hôpital de Chicoutimi.

Optilab

Le ministre a été questionné sur le dossier Optilab. Le personnel paratechnique, de bureau et technique passera de 90 à 50 équivalents temps complet dans la région. Cela signifie donc une perte de 40 emplois.

«Les économies vont se faire à Montréal pour être redistribuées ailleurs, a affirmé le ministre. Avec Optilab, on vise l'attrition. C'est un projet à court et moyen terme. J'entends les préoccupations. Par contre, le monstre du Saguenay n'avalera pas tous les prélèvements, non! Optilab se fera au bénéfice du réseau. La partie économisée va revenir dans la région. C'est la première fois que l'on fait quelque chose qui va permettre que des économies faites dans les grands centres reviennent dans les régions.»

Pour l'hôpital d'Alma, l'équivalent de 16 postes sera aboli, apprenait-on plus tôt cette semaine. Ce nombre est de 11 à Jonquière. Les hôpitaux de La Baie et de Dolbeau-Mistassini seront les moins touchés. Le nombre de personnes travaillant dans les laboratoires va passer respectivement de huit à cinq et de 11 à neuf. L'Hôtel-Dieu de Roberval va perdre sept emplois.

«Je pourrais même faire un laboratoire à Québec, qui couvrirait l'Est-du-Québec, et un autre à Montréal. Ce n'est par contre pas l'objectif», a souligné le ministre, qui affirme «ne pas avoir coupé dans les services».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer