Charles Cantin et ses associés grimpent pour la jeunesse

Les trois criminalistes Dominic Bouchard, Charles Cantin et... (Photo archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les trois criminalistes Dominic Bouchard, Charles Cantin et Julien Boulianne.

Photo archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Habitués à mettre de l'énergie à défendre leurs clients, les trois criminalistes Julien Boulianne, Dominic Bouchard et Charles Cantin concentreront leurs efforts pour grimper le mont Kilimandjaro pour la Fondation à l'enfance et à la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les trois avocats jonquiérois, accompagnés de Richard Morin (un ami) se rendront dans le nord de la Tanzanie du 3 au 20 janvier. Ils escaladeront le plus haut sommet d'Afrique, située à 5895 mètres d'altitude, soit six fois plus élevée que le plus haut point des monts Valins (pic Dubuc à 985 mètres).

Ils le font pour le défi sportif, pour le dépassement personnel, mais surtout afin d'amasser des fonds pour la Fondation. Sous le thème « Au sommet pour la jeunesse », les trois avocats espèrent récolter entre 10 000 $ et 15 000 $.

« L'objectif est fixé à 10 000 $. La campagne de financement n'est pas encore lancée que nous avons déjà récolté de bons montants. J'espère donc que nous allons pouvoir remettre 15 000 $ à l'organisme. Tout l'argent que nous allons amasser sera remis à la Fondation. C'est 100 pour cent des dons à un organisme régional. Il n'y a aucuns frais d'administration. Tout sera donné. Les quatre expéditionnistes vont payer les frais du voyage et de l'ascension », a mentionné Me Julien Boulianne, lors d'un entretien avec Le Quotidien.

« On dit souvent que l'avenir est la jeunesse. Malheureusement, plusieurs jeunes voient leur avenir s'assombrir par manque de ressources pour les aider à cheminer. Nous avons choisi la Fondation de l'enfance et de la jeunesse, car elle a besoin d'aide », ajoute l'avocat du bureau Cantin, Bouchard et Boulianne de la rue Saint-Dominique, à Jonquière.

Les quatre participants devaient arriver en Tanzanie le 3 janvier. L'ascension et la descente devraient se faire jusqu'au 17 janvier. La montée est prévue pour huit jours et les Jonquiérois prévoient marcher de six à douze heures chaque jour.

// Plus de détails demain, dans Le Quotidien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer