Opération Nez rouge en quête de bénévoles

Sonia Martel (Club de natation de Jonquière), Patrice... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Sonia Martel (Club de natation de Jonquière), Patrice Vachon (Desjardins), Myriam Ségal (présidente d'honneur), Ginette Bouchard (coordonnatrice d'Opération Nez rouge Saguenay) et Julie Gagnon (SAAQ) ont lancé mercredi la 32e édition de l'Opération Nez rouge au Saguenay. Dans un premier temps, l'organisation cherche à recruter les nombreux bénévoles requis pour assurer les raccompagnements pendant 18 soirées, entre le 25 novembre et le 30 décembre.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Les fêtards qui auront abusé un peu trop de l'alcool dans le temps des Fêtes n'auront pas de raison de conduire leur voiture. Pour une 32e année au Saguenay, ils pourront faire appel aux bénévoles de l'Opération Nez rouge pendant 18 soirées, entre le 25 novembre et le 30 décembre.

Le coup d'envoi de la nouvelle campagne, qui se déroule sous la présidence d'honneur de l'animatrice radiophonique Myriam Ségal, a été donné mercredi en présence de la coordonnatrice d'Opération Nez rouge, Ginette Bouchard, Julie Gagnon, représentante régionale de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), Patrice Vachon, représentant de Desjardins, et Sonia Martel, représentante du Club de natation de Jonquière, l'organisme bénéficiaire des dons.

«C'est tout un honneur de représenter les bénévoles au coeur d'or d'Opération Nez rouge que j'ai vu naître alors que je travaillais à Québec avec André Arthur. Pour la première fois, un organisme sans but lucratif venait en aide à des fêtards et conducteurs sans faire la morale et ni porter de jugement envers les gens qui ont consommé de l'alcool, des drogues ou qui sont trop fatigués», a clamé la présidente d'honneur, Myriam Ségal.

Mme Ségal a lancé une invitation au grand public afin de recruter le plus de bénévoles possible pour former des équipes de transport ou qui prendront les appels à partir de la centrale jonquiéroise située derrière l'église Saint-Dominique. Cette année, les bénévoles potentiels pourront proposer leurs services en ligne à même l'application développée pour l'Opération Nez rouge. À partir de cette demande, les vérifications des permis de conduire et de casiers judiciaires pourront être effectuées, explique Mme Bouchard.

Cette dernière a mentionné que dans un monde idéal, l'objectif serait d'avoir à la disposition du grand public 50 équipes de trois bénévoles par soirée. «Au minimum, ça prend dix équipes par soir. On peut accueillir jusqu'à 50 équipes. Lors de la plus grande soirée, l'an dernier, on a pu former 32 équipes. Un total de 991 bénévoles ont été nécessaires pour 15 jours d'opération.»

Cette année, avec 18 jours d'opération, la coordonnatrice aimerait bien atteindre le cap des 1000 bénévoles, entre autres les jeunes. En collaboration avec le projet Éduc'Alcool, une tournée de 18 écoles fréquentées par des jeunes de plus de 18 ans sera effectuée afin de sensibiliser les jeunes sous le thème «Party sans déraper» et les inviter à devenir bénévoles.

Les représentants ont rappelé que tous les dons effectués par le public serviront à financer les activités du Club de natation de Jonquière. Une somme de 30 000$ a été recueillie l'an dernier.

L'inscription en ligne est possible sur Operationnezrouge.com. Le numéro de téléphone pour recourir au service de Nez rouge demeure le 418 696-1011.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer