Église Fatima: l'amiante doit être retiré d'abord

L'église Fatima est maintenant entourée d'une clôture.... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'église Fatima est maintenant entourée d'une clôture.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une clôture a été installée tout autour de l'église Fatima, à Kénogami, lundi. En septembre, le promoteur Bernard Larouche avait obtenu l'autorisation finale pour aller de l'avant et procéder à la démolition de l'ancienne église. À ce moment, Bernard Larouche prévoyait le début des travaux pour le mois d'octobre.

En entrevue téléphonique mardi après-midi, le promoteur a indiqué ne vouloir faire aucun commentaire. « J'en dirai plus vendredi. » Avant de procéder à la démolition, l'amiante doit être enlevé des murs du bâtiment, ce qui devrait durer quelques semaines.

« Le promoteur a obtenu son permis de démolition, confirme le président de l'arrondissement Jonquière, Carl Dufour. Il devait fournir un échéancier et, pour l'instant, tout est respecté. Rien ne laisse présager que ça n'avancera pas. Je sais que des citoyens dont la maison est située proche de l'église s'inquiètent en raison de l'amiante, mais tout sera fait par des professionnels. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer