Saguenay en Bouffe: une 28e édition réussie

Le chef du Champlain du Château Frontenac, Stéphane... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Le chef du Champlain du Château Frontenac, Stéphane Modat, proposait une initiation à la cuisine, samedi, chez Eugène Allard.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

La 28e édition de Saguenay en Bouffe s'est terminée dimanche soir, dans les 12 restaurants participants. Entre 10 000 et 12 000 personnes ont goûté les différentes destinations.

«Année après année, nous jouons toujours autour de 10 000 visiteurs. C'est un événement qui est très stable après toutes ces années», a affirmé le coordonnateur, Charles Boudreault, qui a reçu de très bons commentaires des restaurateurs durant les dix derniers jours.

Certains en étaient d'ailleurs à leur première participation à l'événement, dont le Bistrot Summum de La Baie, qui proposait un menu inspiré de la région méditerranéenne. La journaliste du Quotidien a d'ailleurs expérimenté cette destination, mercredi soir dernier. Agneau, flétan et gâteau au fromage au miel ont ravi ses papilles gustatives.

«Vraiment, les gens ont majoritairement apprécié leur expérience et les restaurateurs étaient contents des commentaires reçus. Les plus grosses soirées sont toujours le jeudi, vendredi, samedi et dimanche de la deuxième fin de semaine. On s'attend à frôler les 12 000 visiteurs cette année», a ajouté Charles Boudreault.

Initiation à la cuisine

Par ailleurs, l'initiation à la cuisine proposée par le chef du Champlain du Château Frontenac, Stéphane Modat, a connu un franc succès, samedi. Le papa de quatre enfants a transmis sa passion aux plus petits, qui s'étaient déplacés chez Eugène Allard. L'atelier était destiné aux jeunes âgés entre huit et 14 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer