S'inspirer des Français pour l'aide aux études des détenus

Jean-Marie Tremblay... (Photo Le Progrès-dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Jean-Marie Tremblay

Photo Le Progrès-dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le fondateur de la bibliothèque numérique les Classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay, lance un appel pour que l'accès aux études universitaires soit facilité dans les établissements carcéraux du Québec pour encourager la réinsertion sociale des prisonniers, à l'image d'un projet qui voit le jour en France.

L'enseignant de sociologie à la retraite du Cégep de Chicoutimi qui alimente les Classiques des sciences sociales depuis 24 ans prend exemple sur les réalisations d'un détenu français, qui complétera bientôt un doctorat en sociologie.

Bernard Petitgas, détenu depuis 11 ans au Centre pénitentiaire de Caen, en Basse-Normandie, a complété sa licence ainsi que son master 1 et 2 en sociologie. Il avait d'ailleurs été question de son cheminement en janvier 2015, dans les pages du Progrès-Dimanche.

Son parcours l'amènera à soutenir en juin ou en septembre 2017 sa thèse sur l'engagement bénévole en institution pénitentiaire. Cette année sera d'ailleurs significative pour Bernard Petitgas, qui doit être libéré au début du mois de septembre.

Malgré un accès à Internet limité, le détenu a pu poursuivre ses études universitaires grâce à l'accès à de nombreux ouvrages numériques sur le site des Classiques des sciences sociales (classiques.uqac.ca) et à l'accompagnement de bénévoles. Des livres de différents domaines y sont offerts en version PDF ou en traitement de texte, après autorisation de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 

Bernard Petitgas souhaite maintenant étendre un projet d'accompagnement bénévole et d'accès aux études universitaires dans toutes les institutions pénitentiaires françaises. Le tout a été mis en branle avec l'association nationale France bénévolat, a expliqué le détenu dans un courriel envoyé récemment à Jean-Marie Tremblay.

« C'est extraordinaire, se réjouit M. Tremblay. J'aimerais qu'il y ait une telle concertation au Québec, qu'on pense davantage à la scolarisation des détenus. Mais je suis conscient que tous n'ont pas la volonté de le faire, mais il doit y en avoir. »

Il espère qu'un organisme ou des décideurs entendront cette idée. Lui qui consacre plus de 60 h par semaine aux Classiques, avec l'aide de sa conjointe, qui elle donne une trentaine d'heures hebdomadaires, manquent de temps et de ressources financières pour démarrer de tels projets.

« Au Québec, nous avons toujours mis de l'avant les stratégies de réinsertion au lieu de la coercition. Favoriser la scolarité et les connaissances des gens, c'est fantastique », plaide-t-il.

Un impact positif à Haïti

Jean-Marie Tremblay, fondateur des Classiques des sciences sociales, reçoit régulièrement des remerciements de professeurs et d'étudiants de différents pays à travers le monde où l'accès à l'éducation demeure encore difficile. Il a été particulièrement touché au printemps par le témoignage d'affection des étudiants haïtiens lors de sa participation, au Colloque international sur le libre accès, qui s'est déroulé en mars, à Port-au-Prince.

Après avoir présenté les Classiques des sciences sociales, de nombreux étudiants sont venus le rencontrer.

« Les étudiants venaient nous remercier. C'était très émouvant. Après le tremblement de terre, en 2010, l'accès aux bibliothèques était très difficile. Tout ce qui était disponible en libre accès sur Internet était alors très utile aux professeurs et étudiants. »

Plusieurs jeunes provenant de milieux défavorisés ont d'ailleurs ainsi eu l'occasion de poursuivre des études universitaires.

Des fonds ont d'ailleurs été envoyés récemment, via l'Association science et bien commun de l'Université Laval, pour aider l'Université d'État d'Haïti, à la suite des ravages de l'ouragan Matthew. « Tout a été anéanti, nous avons eu peu de nouvelles des étudiants depuis », se désole M. Tremblay.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer