Dominic Doré élu à la Fraternité des policiers

Dominic Doré et Jean-Franvçois Imbeau... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Dominic Doré et Jean-Franvçois Imbeau

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

L'enquêteur Dominic Doré est le nouveau président de la Fraternité des policiers de Saguenay. Il a été élu par les membres du syndicat lors d'une assemblée tenue cette semaine. Il succède à Jean-François Imbeau, récemment nommé lieutenant à la surveillance du territoire.

Dominic Doré était l'un des trois aspirants à la présidence. Les membres ont préféré sa candidature à celles de Luc Gagné et de Dominic Lemieux. La lutte s'est avérée toutefois très serrée. Dominic Doré se réjouit du fait que plusieurs policiers aient brigué la présidence, un signe, selon lui, de la reprise de l'engouement à l'égard du syndicalisme en milieu policier. 

« On voit une tendance. Il y a de plus en plus de gens qui participent activement aux assemblées syndicales », pointe-t-il. 

Vendredi, le nouveau président et le président sortant se sont réunis pour discuter des principaux enjeux syndicaux. Dominic Doré devra piloter les négociations entourant le renouvellement de la convention collective des policiers. Le dossier du fonds de pension devrait aussi le mobiliser. Mais au haut de la liste des priorités du nouveau président figure l'amélioration du climat de travail. Dominic Doré ne s'avance pas sur l'état de situation actuel, mais concède que les relations patronales-syndicales pourraient être plus clémentes. Au cours des deux dernières années, les médias régionaux ont souvent rapporté un climat tendu entre les murs du quartier général de la police.

« C'est dans l'intérêt de tout le monde qu'il y ait un retour à l'harmonie et en fin de compte, un bon climat de travail signifie un meilleur service. Je n'arrive pas avec une approche de confrontation et je veux travailler en collaboration. Je pense qu'il y a une volonté commune, autant du côté du syndicat que de la direction, de travailler ensemble », dit-il.

Le mandat du nouveau président est d'une période d'un an, puisque son prédécesseur a dû se retirer plus tôt que prévu. D'ores et déjà, Dominic Doré, qui s'est impliqué à titre de vice-président de la Fraternité des policiers de Saguenay il y a quelques années, peut dire qu'il briguera à nouveau la présidence l'an prochain. Le syndicat compte quelque 250 membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer