Réfection des infrastructures: le maire demande l'aide de Québec

Outre l'amélioration du réseau municipal, le maire de... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Outre l'amélioration du réseau municipal, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, aimerait bien que le bâtiment de l'aéroport de Bagotville soit rénové. La facture pourrait s'élever à 15 millions $. C'est pour cette raison que Saguenay sollicite l'aide de Québec.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a réclamé l'aide de Québec pour la réfection du bâtiment principal de l'aéroport de Bagotville, un projet évalué à 15 millions$, et pour l'amélioration du réseau routier municipal, à l'occasion d'une rencontre avec le ministre des Transports, Laurent Lessard, mercredi.

Le premier magistrat demande une participation de cinq millions$ pour l'aéroport de Bagotville et une contribution de 12,5 millions$ sur cinq ans pour l'entretien des routes de Saguenay.

La rencontre, prévue depuis septembre, s'est déroulée, mercredi, à Québec. Le directeur de Promotion Saguenay, Ghislain Harvey, le député de Dubuc, Serge Simard, et quelques fonctionnaires y ont également participé.

«Pour l'aéroport de Bagotville, il faut tout refaire la bâtisse principale. Ça commence à presser, et j'aimerais que ce soit fait avant que je quitte [la mairie, en novembre 2017]. J'ai demandé au ministre Lessard une participation un tiers, un tiers, un tiers, avec le fédéral. On a mis 20 millions$, sans rien demander, mais là, on espère recevoir notre part», rapporte le maire de Saguenay.

Jean Tremblay a ensuite discuté avec le ministre Laurent Lessard de l'état du réseau routier municipal, jugé lamentable dans le rapport du vérificateur général, Alain Girard, déposé en septembre.

«Notre réseau routier est deux fois et demie plus étendu que celui de Montréal. Avec un territoire aussi grand, on a de la misère à entretenir nos routes. C'est démesuré, et les rangs se sont détériorés», poursuit Jean Tremblay.

Saguenay désire mettre 25 millions$ sur cinq ans pour améliorer son réseau routier, et l'administration municipale est prête à payer la moitié de la facture.

«J'ai déjà approché d'autres ministres des Transports, mais je n'ai jamais eu de réponse positive, même de Sylvain Gaudreault. J'espérais recevoir une réponse positive avant, mais ça m'a toujours été refusé. Ça fait longtemps que ça traîne», commente le premier citoyen.

Jean Tremblay aimerait pouvoir lancer les travaux de l'aéroport de Bagotville «tout de suite» et a aussi revendiqué un engagement rapide du ministre Laurent Lessard concernant le réseau routier municipal. En fait, le maire de Saguenay espère avoir une réponse positive d'ici la fin de son mandat, soit d'ici novembre 2017. «Il me reste juste un an. J'aimerais quitter avec la certitude que la ville va bien se développer pour la suite. Je veux laisser une ville en santé», partage M. Tremblay.

Le premier magistrat, qui s'est engagé à transmettre certains documents au ministre, s'est dit encouragé par cette rencontre avec Laurent Lessard, affirmant que «le ton était bon» et qu'il revenait «enthousiaste» quant à la réalisation de ces deux projets

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer