Des heures de bénévolat par milliers

Pierre-Paul Côté, président national de l'AREQ, en compagnie... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Pierre-Paul Côté, président national de l'AREQ, en compagnie de Francine Tremblay, présidente régionale.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Les membres de l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services (AREQ) du Saguenay-Lac-Saint-Jean se mobilisent autour du bénévolat. Ces personnes donnent 485 000 heures de leur temps par année.

Si cet engagement était rémunéré, au salaire minimum, les retombées économiques annuelles atteindraient 5,2 millions$.

Un sondage CROP réalisé en mars dernier auprès des membres révèle que 51% de ceux-ci font du bénévolat dans la région, pour une moyenne de 5,2 heures par semaine. Ils sont âgés de 60 à 106 ans et 70% d'entre eux sont des femmes.

«Ici, on est dans les moyennes les plus élevées de l'intensité du bénévolat. (...) Nos membres sont impliqués dans toutes sortes de causes au Saguenay-Lac-Saint-Jean (...) Si demain matin, les personnes aînées arrêtaient de faire du bénévolat, il y a plein d'organismes qui devraient fermer leurs portes. Ce n'est pas pour rien que l'on est très sollicités par des organismes pour leur donner un coup de main», mentionne la présidente régionale, Francine Tremblay.

«Dans la région, nous sommes 3518 membres sont répartis dans cinq secteurs, de Chicoutimi à Dolbeau-Mistassini. Nous avons une mission importante de défense des droits et intérêts des personnes aînées», poursuit-elle.

46e Congrès

Les membres du conseil exécutif national de l'AREQ étaient de passage à Alma, mardi matin, dans le cadre d'une tournée des régions. La rencontre visait à prendre le pouls des personnes qui formeront la délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean au prochain Congrès de l'Association.

Le 46e Congrès de l'AREQ réunira près de 630 délégués de l'ensemble des régions, sous le thème «Conviction, Engagement, Cohésion». L'événement, qui aura lieu à Lévis en mai 2017, permettra de débattre et d'adopter les grandes orientations de l'Association pour le triennat 2017-2020.

«Au congrès, il sera notamment question de la situation financière des personnes aînées, de la protection de leur pouvoir d'achat, des services de santé comme les soins à domicile ou encore la situation dans les CHSLD», affirme Pierre-Paul Côté, président national de l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer