L'ERD consulte sur le budget

Une trentaine de personnes ont participé à la... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Une trentaine de personnes ont participé à la première soirée de consultations de la chef de l'ERD, Josée Néron, sur le budget de Saguenay. Deux autres rencontres figurent à l'horaire, soit mardi à 19h à l'Auberge des 21 de La Baie et mercredi au Patro de Jonquière, toujours à 19h.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

L'entretien des routes et le déneigement ont retenu l'attention lors de la première soirée de consultations publiques de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) sur le budget municipal de Saguenay. Une trentaine de personnes étaient au rendez-vous, lundi soir, à La Saguenéenne de Chicoutimi.

Il s'agit de la deuxième édition des consultations publiques de la conseillère et chef de l'ERD, Josée Néron. L'an dernier, les citoyens s'étaient également exprimés, discutant surtout des « projets pharaoniques » de l'administration de Jean Tremblay et aussi de l'entretien des routes. « Nous voulons être le lien entre le citoyen et la Ville. Il semble que nos consultations aient porté leurs fruits puisqu'il y a eu moins de grands projets cette année et l'entretien des routes semble s'être amélioré, a fait valoir la conseillère Josée Néron. De plus, nous avons appris que le Parti des citoyens tiendra également des consultations populaires. On peut dire que nos consultations font des petits et on ne peut qu'en être fiers », a ajouté Mme Néron.

Au cours de la soirée, les participants étaient invités à répondre à quelques questions. La première, portant sur le déneigement et la voirie, a soulevé bon nombre de réactions et plusieurs échanges. Règle générale, les citoyens participants ont soulevé la problématique du déneigement des trottoirs et la planification des travaux de réparation des chaussées. Les gens ont également pu s'exprimer sur les rues et les secteurs que la Ville devrait prioriser quant aux travaux de réfection. Le boulevard Saint-Paul et la rue Bégin ont été identifiés plus d'une fois.

Les projets que la Ville devrait mettre de l'avant, comme la réfection de l'autogare ou celle de la Croix Sainte-Anne, figuraient également dans la liste. L'avenir du patrimoine religieux a ensuite été discuté et la rencontre, qui a duré environ deux heures, s'est terminée par une période d'échanges entre Josée Néron et les participants.

Il a été question notamment de la dette de la Ville et de l'élargissement de l'assiette fiscale sans pour autant augmenter les taxes.

L'ERD tiendra une deuxième soirée de consultation mardi à 19h à l'Auberge des 21 de La Baie et une troisième mercredi au Patro de Jonquière, toujours à 19h. Une synthèse sera ensuite remise au conseil municipal de Saguenay.

Le Parti des citoyens lance un sondage en ligne

(Denis Villeneuve) - Le Parti des citoyens de Saguenay, fondé par le maire Jean Tremblay et son président René-Philippe Harvey se préparent à la prochaine élection municipale de 2017 en lançant un sondage en ligne destiné à permettre aux citoyens de s'exprimer sur divers sujets.

Dans un communiqué émis lundi, le PCS affirme qu'il veut maintenir le dialogue avec la population afin de connaître son opinion pour bâtir une ville à son image.

Le sondage en question compte une série de sujets suggérés auxquels les répondants peuvent ajouter leurs commentaires personnels. Parmi les choix offerts figurent le développement économique, la gestion des matières résiduelles, les parcs et équipements extérieurs, la voirie et l'entretien des trottoirs et des rues, le déneigement, l'asphaltage, les consultations, les communications, la transparence et l'accès aux élus, etc. L'item « taxes municipales » est le seul qui comprend un choix de réponse soit maintenir, hausser ou baisser.

En entrevue, M. Harvey a mentionné que la consultation se veut le plus large possible et vise à permettre aux citoyens de s'exprimer. « Plus on aura d'opinions, plus on sera heureux. »

En ce qui a trait à l'échéancier de la rédaction du programme du parti politique, M. Harvey a mentionné qu'il est encore tôt pour procéder à son adoption.

L'organisation politique s'engage à lire et analyser les commentaires et à les prendre en considération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer