Les péquistes régionaux changent de rôle

Sylvain Gaudreault... (Archives La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Sylvain Gaudreault

Archives La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sylvain Gaudreault reprend son rôle de porte-parole en matière d'environnement et devient porte-parole des régions pour le Parti québécois, tandis qu'Alexandre Cloutier conserve son rôle de critique à l'éducation et Mireille Jean greffe la condition féminine à ses dossiers.

Le nouveau chef du PQ, Jean-François Lisée, a confié ces fonctions aux trois députés régionaux lors de la formation de son cabinet fantôme, vendredi après-midi. Les députés étaient à Québec à l'occasion du premier caucus du parti depuis l'annonce des résultats de la course à la chefferie, il y a une semaine.

M. Lisée avait rencontré tous les députés péquistes plus tôt cette semaine. Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a été heureux d'apprendre vendredi qu'il reprenait le dossier de l'environnement et de la lutte contre les changements climatiques. «C'est un dossier que j'ai beaucoup aimé, sur lequel j'ai travaillé par le passé, et j'ai déjà des contacts. Je suis très content», s'est-il réjoui, vendredi, en début de soirée, lors d'un entretien avec Le Quotidien.

Il a aussi accueilli positivement sa nomination au rôle de porte-parole en matière de développement des régions et de décentralisation. «J'aurai la responsabilité de former un comité de députés qui va travailler sur les dossiers des régions», a indiqué celui qui sera le porte-parole coordonnateur de l'«équipe régions».

Le député qui retrouve un rythme de vie plus normal après cinq mois passés comme chef intérimaire du Parti québécois a offert sa collaboration à Jean-François Lisée, qui apprivoise ses nouvelles fonctions de chef de l'opposition. Ils ont déjà d'ailleurs eu quelques échanges à ce sujet.

Alexandre Cloutier... (Archives La Presse, Bernard Brault) - image 2.0

Agrandir

Alexandre Cloutier

Archives La Presse, Bernard Brault

Alexandre Cloutier

Alexandre Cloutier conserve pour sa part le dossier de l'éducation. Le député de Lac-Saint-Jean, qui a pris une semaine de recul après sa défaite, donnera des entrevues dans les médias régionaux lundi.

Autant Sylvain Gaudreault que sa collègue Mireille Jean, députée de Chicoutimi, ont indiqué qu'Alexandre Cloutier semblait bien accueillir la défaite et être prêt à tourner la page.

Mireille Jean... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Mireille Jean

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Mireille Jean

La députée Mireille Jean, qui était déjà porte-parole en matière de PME, d'innovation, d'entrepreneuriat et de lois professionnelles ajoute à ce dossier l'allègement réglementaire auprès des entreprises. Surtout, elle a eu la surprise de se voir confier le dossier de la condition féminine.

«Lors de ma rencontre avec Jean-François Lisée, je lui avais fait part de mon intérêt pour travailler quelque chose qui est plus social. C'est visiblement resté dans son idée, et c'est une bonne analyse de la situation par rapport à ce que je suis», a souligné la députée, issue du milieu des affaires et qui a dû tailler sa place dans ce milieu encore souvent à prépondérance masculine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer