Au moins un an pour Manzerolle

Bertrand Manzerolle devra passer au moins un an en prison. Il a été reconnu... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Bertrand Manzerolle devra passer au moins un an en prison. Il a été reconnu coupable d'avoir fait un vol qualifié dans un dépanneur avec une fausse arme.

Après l'avoir condamné jeudi pour le vol au dépanneur Pierrette de Mistassini, le juge Pierre Simard a déterminé vendredi que le fait de porter une fausse arme en plastique sur lui constituait un vol qualifié. Manzerolle s'expose donc à une peine minimale de 12 mois.

L'homme de 41 ans pourrait rester derrière les barreaux plus longtemps, car la peine pour les deux crimes s'additionne. «Moi, je considère qu'une peine d'un an est déjà très sévère vu la nature du délit. Il n'y a pas eu de violence lors du vol. Il n'a pas brandi la fausse arme, [mais] l'a seulement montrée au commis. Monsieur Manzerolle a admis en partie son crime», a exprimé son avocat, Sylvain Morisette.

Manzerolle, qui a passé 164 jours en prison jusqu'à maintenant, saura combien de temps il lui restera à purger à la suite des représentations sur la peine qui se dérouleront en novembre.

Le juge Pierre Simard n'a pas cru la version de l'accusé qui affirmait ne pas se souvenir d'avoir commis le vol dans le dépanneur, bien qu'une vidéo permet de l'identifier clairement. Il aurait été en proie à une amnésie à la suite d'une crise d'épilepsie causée par une tumeur au cerveau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer