Concassage à La Baie: un droit acquis en cause

Le nouveau propriétaire a procédé à un important... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le nouveau propriétaire a procédé à un important exercice d'élagage dans la forêt qui rendait autrefois cette montagne de sédiments totalement invisible depuis la route plus bas.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

La conseillère municipale Martine Gauthier affirme que la Ville n'a aucun pouvoir pour interrompre les activités de concassage dans le secteur du chemin des Chutes, près du Centre plein air Bec-Scie, à La Baie. L'implantation récente d'une carrière est vivement dénoncée par les citoyens du quartier, tel que rapporté dans la dernière édition de Progrès-Dimanche.

La conseillère municipale Martine Gauthier affirme que la Ville n'a aucun pouvoir pour interrompre les activités de concassage dans le secteur du chemin des Chutes, près du Centre plein air Bec-Scie, à La Baie. L'implantation récente d'une carrière est vivement dénoncée par les citoyens du quartier, tel que rapporté dans la dernière édition de Progrès-Dimanche.

Martine Gauthier a été mise au parfum du dossier au début de l'été. Le hic est que le propriétaire de la sablière bénéficie d'un droit acquis datant de 1988, lequel lui permet de procéder à des activités de concassage en toute légalité.

« Je suis pour l'entrepreneuriat et le développement, mais pas n'importe où. Mon rêve aurait été que cette carrière n'ouvre jamais. Ce n'est pas le genre de projet qu'on veut. Le problème est qu'il (le promoteur) a des droits et qu'il veut opérer. En juin, j'ai rencontré l'entrepreneur et je lui ai demandé de rencontrer les citoyens et il ne l'a pas fait. Il a décidé de commencer les travaux sans avoir obtenu l'acceptabilité sociale. J'ai communiqué avec lui en lui disant : "Tu dois rencontrer les gens, sinon, tu vas te retrouver avec une chaîne humaine en avant de chez vous" », met en contexte la conseillère.

La sablière se trouve tout près de prises... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

La sablière se trouve tout près de prises d'eau de la Ville et est située au centre de deux importantes zones de glissement, lesquelles sont bien visibles sur des cartes du service d'urbanisme de Saguenay.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Rencontre

Une rencontre a été organisée à la onzième heure afin de réunir l'entrepreneur et les citoyens autour d'une même table. La réunion a eu lieu jeudi soir dernier, sur fond de houle et de mécontentement. Martine Gauthier était alors accompagnée du directeur du service d'urbanisme de Saguenay, Denis Coulombe. Lui-même a convenu que la Ville a les mains liées dans ce dossier.

« Si on avait à autoriser ce type d'activité, c'est clair qu'on ne donnerait pas de permis. Le monsieur a fait ses devoirs et est arrivé avec tous ses papiers jeudi soir. Il est en règle avec le ministère de l'Environnement. On se trouve devant un fait accompli », souligne Martine Gauthier, qui a discuté du dossier avec le maire Jean Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer