Bernard Noël de retour à la table du conseil de Saguenay

Le conseiller Bernard Noël était de retour à... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le conseiller Bernard Noël était de retour à la séance du conseil municipal après une suspension de 60 jours. Sur la photo, il est en discussion avec Carl Dufour.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Rappelons que M. Noël s'était reconnu coupable d'avoir effectué un voyage en France avec des membres de sa famille en 2013 pour assister à une étape du Tour de France. Le voyage a été réalisé à même une subvention versée par Promotion Saguenay. Les billets de son épouse et de sa fille qui l'accompagnaient n'avaient pas été remboursés, ce qui avait entraîné le dépôt d'une plainte auprès du ministère des Affaires municipales.

Semblant en bonne forme, M. Noël a fait une présence discrète autour de la table en dépit de l'intérêt des médias. «Je regarde vers l'avant. J'ai toujours travaillé fort pour aider les citoyens de mon quartier, de ma ville et même de ma région à quelques occasions. Je me sens fébrile.»

M. Noël a déclaré ne pas sentir d'animosité chez les citoyens, ceux-ci se montrant sympathiques à son endroit et l'encourageant à travailler très fort, une mission qu'il entend remplir d'ici la fin de son mandat.

Traitement des eaux

Le maire Jean Tremblay s'est félicité que la Ville ait agi promptement pour déposer une demande d'aide financière de 22,8 millions$ auprès du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées doté d'une enveloppe budgétaire de 663,8 millions$. Saguenay a déposé une longue liste de travaux à exécuter pour un projet de gainage d'aqueduc et de remplacement de conduites un peu partout dans la ville, la construction d'un émissaire pluvial, le prolongement d'aqueduc sur la rue des Marguerites ainsi qu'un projet de bouclage d'aqueduc pour les chemins Saint-Pierre et Saint-Paul.

Le maire Tremblay a rappelé que les travaux qui seront réalisés seront subventionnés à la hauteur de 83% des coûts admissibles.

Rappelons que la semaine dernière, des maires de la région avaient critiqué le programme en raison du fait que les gouvernements ont mis fin prématurément au dépôt des demandes d'aide

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer