Le niveau du lac Saint-Jean inquiète les riverains

Le niveau actuel du lac Saint-Jean préoccupe plusieurs... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Le niveau actuel du lac Saint-Jean préoccupe plusieurs riverains.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Des riverains sont préoccupés par le niveau des eaux du lac Saint-Jean. Le président de l'Association des propriétaires de chalets de la Pointe Wilson, Gérald O'Bomsawin, sonne l'alarme.

«S'il se met à venter fort, on va être dans la merde. Le lac est à 88,9% de son niveau ce matin (lundi) et les réservoirs du nord sont à 99,9%. Si un coup d'eau arrive, c'est sûr que nous aurons des dommages. Où est la gestion proactive du niveau du lac Saint-Jean préconisée par Rio Tinto? Les conditions semblent réunies pour que l'on revive le jour de la marmotte de 2012 et 2013», prévient-il.

Le niveau d'eau du lac était à 15,7 pieds, lundi matin. La limite légale établie en 1922 entre la compagnie Québec Development inc. et le gouvernement du Québec était de 17,5 pieds.

Les riverains que représente M. O'Bomsawin considèrent qu'une gestion proactive porterait le niveau de l'eau à 15 pieds, tels que le recommandent unanimement des MRC, municipalités et organismes de la région.

«Le lac est en bas de la limite légale, mais la situation est préoccupante. Les réservoirs de la Manouane et des Passes dangereuses sont remplis à leur pleine capacité. Lorsque la crue des eaux automnale arrivera, comme c'est le cas chaque année, la situation pourrait devenir critique. Si le niveau monte d'un pied, dépendant de la rapidité et de l'importance de la crue, Rio Tinto Énergie Électrique ne contrôlant que 25% de l'eau entrant dans le lac Saint-Jean, la présence des grands vents d'automne ramènerait encore une érosion majeure de notre secteur. Notre plage ayant été très fragilisée en 2013, la sécheresse des automnes 2014 et 2015 avait permis à notre plage de se refaire un peu. Qu'en sera-t-il pour 2016?», poursuit M. O'Bomsawin.

Pour justifier leurs inquiétudes, les riverains se réfèrent aussi aux données de la Sécurité publique du Québec portant sur la surveillance de la crue des eaux qui fait état des différents débits des rivières qui alimentent le lac Saint-Jean.

«Les chiffres permettent de voir que l'apport non contrôlé d'eau dans le lac aujourd'hui (lundi) est de 635 m3/s soit 8% de la capacité totale en période de grande crue qui est de 7685 m3/s. À ce débit, il faut ajouter celui de la rivière Péribonka, qui n'est pas sous leur juridiction (Hydro-Québec).»

BAPE

Gérald O'Bomsawin estime que la tenue d'un Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean devra inclure la notion du niveau maximum du lac.

«Le décret de 1922 fait toujours force de loi, malgré que la situation ait complètement changé autour du lac. Maintenir ce droit d'érosion légale sur nos rives ravive l'inquiétude des utilisateurs et menotte nos gardiens de la ressource, car il semble que le décret antérieur à la loi sur l'Environnement prime sur l'application de la loi sur l'Environnement.»

Tout est sous contrôle, selon Rio Tinto

La situation que dénoncent les riverains concernant le niveau actuel du lac Saint-Jean est parfaitement sous contrôle. La porte-parole de Rio Tinto, Xuân-Lan Vu, se fait rassurante.

Ce qui prévaut actuellement n'a rien d'anormal et tout est comparable aux années antérieures.

«À l'automne, le niveau du lac varie d'une année à l'autre parce qu'il dépend des apports naturels que l'on reçoit», assure Mme Vu.

Celle-ci ajoute que l'entreprise ne dépasse pas la limite de gestion de 16,5 pieds qu'elle s'est engagée à respecter en saison automnale.

La multinationale rappelle que des déversements potentiels sont toujours possibles. À ce titre, elle demande aux gens de rester loin de ses installations hydroélectriques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer