107 M$ de plus pour la recherche

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a annoncé vendredi l'enveloppe de 107 M$ pour appuyer des étudiants et des chercheurs postdoctoraux en sciences humaines.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a effectué une visite à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), vendredi matin, afin d'octroyer onze bourses à des étudiants dans le cadre de l'annonce d'un financement de 107 millions$ pour appuyer des étudiants et chercheurs postdoctoraux. Un total de 19 autres bourses d'études supérieures du Canada ont été remises en l'honneur de Nelson Mandela, ex-président de l'Afrique du Sud.

Au nom de sa collègue Kirsty Duncan, Mme Lebouthillier, accompagnée de Valérie Laflamme, du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) et du recteur de l'UQAC, Martin Gauthier, a annoncé l'enveloppe de 107 millions$ pour appuyer des étudiants et des chercheurs postdoctoraux de diverses disciplines des sciences humaines. Au total, ce seront 2400 nouvelles bourses d'études et de recherche qui seront attribuées.

Mme Laflamme a expliqué que dans le cadre du nouveau budget fédéral, le CRSH bénéficie d'une hausse de budget de 16 millions$ qu'elle a qualifiée d'importante. Elle a ajouté qu'à la différence des années passées, le budget de l'organisme n'est pas ciblé sur des travaux de recherche particuliers et vise, entre autres choses, à appuyer la formation de nouveaux chercheurs. «Pour notre gouvernement, c'est un départ puisque nous entendons continuer à travailler et à investir dans la recherche en sciences sociales puisqu'il est important pour nous de disposer de données probantes afin qu'on puisse prendre les meilleures décisions en vue de l'élaboration de politiques futures», a déclaré Mme Lebouthillier.

En ce qui a trait aux bourses d'études en l'honneur de Nelson Mandela, elles sont attribuées à de jeunes universitaires qui mènent des travaux de recherche liés à certains des thèmes chers à l'ex-leader africain soit l'unité nationale, la démocratie, la liberté et les droits de la personne, le leadership, la participation des enfants dans la société et la santé des enfants.

Boursiers

Dans la région, onze étudiants recevront une bourse d'études parmi lesquels on retrouve Marily Légaré, qui se voit attribuer une somme de 60 000$, étalée sur trois ans afin de mener des travaux de recherche portant sur la conceptualisation de la résistance au dévoilement chez les enfants suspectés d'être victimes d'agression sexuelle en contexte d'entrevues d'enquête.

Les autres étudiants ont reçu une bourse de 17 500$ chacun. Il s'agit de Catherine Boivin (apprentissage au niveau primaire), Jeanne Bouchard (apprentissage de la grammaire au secondaire), Kevin Brassard (évaluation des capacités cognitives), Marie-Michelle Dubois (pratiques pédagogiques des enseignants de la maternelle), Geneviève Forgues (traits de personnalité chez les patients atteints d'ataxie), Julie Fortin (impact d'une participation à une aventure développementale), Véronique Ménard (objets à comportement), Anne E. Pilote (imaginaire existentiel des biofictions), Xavier Saint-Gelais (antériorisation en français contemporain), et Jonathan Turcotte (stratégie d'étude au collégial).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer