Campagne de Centraide: l'objectif est fixé à 1 950 000 $

Dominique Bouchard, président de la campagne Centraide 2016,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Dominique Bouchard, président de la campagne Centraide 2016, Marie-Karlynn Laflamme, présidente du conseil d'administration, et Suzie Boucher, coordonnatrice de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont procédé au lancement de la campagne qui vise à amasser près de 2 M$.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Pour une 36e année, Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean fait appel à la générosité du public. L'organisme souhaite amasser 1 950 000$ qui seront remis à 94 organismes venant en aide aux personnes dans le besoin.

Jeudi matin, c'était le lancement de la nouvelle campagne qui se déroulera pour une seconde année consécutive sous la présidence d'honneur de Dominique Bouchard, vice-recteur aux ressources de l'UQAC.

M. Bouchard a profité de l'occasion pour présenter son cabinet de campagne qui compte quatre nouveaux noms avec la présence de Simon Blais, gestionnaire à Service Canada, Stéphane Bédard, l'ex-député péquiste, Éric De Champlain-Blais, directeur de Place du Royaume, ainsi que Joseph Langlais, chef de service principal chez Rio Tinto. M. Bouchard a rappelé que le rôle des 21 personnes impliquées est de mettre à profit le réseau de relations personnelles et d'affaires de chacune des personnalités impliquées afin d'aller frapper à des portes et solliciter différents milieux de travail.

Marie-Karlynn Laflamme, présidente du conseil d'administration de Centraide, a rappelé la situation économique catastrophique de la région, mais aussi les situations criantes que doivent affronter de nombreuses personnes aux prises avec des problèmes d'anxiété, de solitude, de stress et de désespoir. Chaque année, ce sont 80 000 personnes qui reçoivent de l'aide via les organismes financés en partie par Centraide.

La conférence de presse a permis à Suzie Boucher, coordonnatrice chez Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean et ex-travailleuse chez Rio Tinto, de livrer un vibrant témoignage sur la déchéance que doivent parfois affronter certaines personnes. «Je gagnais un salaire très intéressant. Le hasard a voulu que je perde mon emploi parce que j'avais peu d'ancienneté. Après 11 mois de chômage, j'ai trouvé du travail chez Moisson. Il y a souvent des préjugés voulant que les personnes aidées soient des alcooliques, des drogués, des gens qui ne veulent pas travailler. Après deux ans chez Moisson, je peux vous dire que les gens qu'on aide n'ont pas choisi d'être là», a-t-elle témoigné.

Selon elle, encore trop de préjugés entourent les personnes dans le besoin. Elle a mentionné que lorsqu'elle travaillait chez RT, elle donnait son petit pécule à Centraide chaque semaine sans trop savoir à quoi servait cet argent ni même savoir ce qu'est Centraide. «Quand tu gagnes de gros salaires, donner 5$ par semaine, ça ne dérange rien. J'aurais donné 10$ et ça n'aurait rien dérangé.»

Martin Saint-Pierre, directeur général de Centraide, rappelle que la nouvelle campagne de financement misera encore cette année sur les prélèvements en milieu de travail qui comptent pour 60% de la collecte de fonds, d'où l'importance pour les membres du cabinet de campagne d'effectuer des visites chez les employeurs afin de les sensibiliser. L'an dernier, 75 visites ont été effectuées dans les milieux où il n'y a pas de prélèvement ou pour consolider les campagnes existantes.

Centraide compte également sur le Cercle des grands donateurs, un segment qui connaît la plus forte croissance puisqu'ils ont été 408 l'an dernier a faire un don de plus de 500$.

Comme c'est le cas depuis quelques années, Centraide sensibilisera les jeunes et étudiants aux activités de Centaide afin qu'ils développent la culture de générosité qui leur permettra de devenir de futurs donateurs en tant que leaders de demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer