Une raclée en échange d'une faveur sexuelle

Un élève de 16 ans de la Polyvalente des Quatre-Vents de Saint-Félicien a été... (123rf)

Agrandir

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un élève de 16 ans de la Polyvalente des Quatre-Vents de Saint-Félicien a été agressé par un autre jeune à l'aide d'une poignée de tasse. Il aurait agi de la sorte après qu'une jeune fille qui venait de se faire quitter par son petit ami ait promis sur les réseaux sociaux une «gâterie sexuelle» aux personnes qui battraient son ex.

L'événement est survenu au cours des derniers jours, sur des terrains adjacents à l'établissement scolaire. Les jeunes fumeurs se rendent à cet endroit pour griller leur cigarette.

L'auteur du geste aurait tenté de convertir ladite tasse en «poing américain».

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets indique avoir géré la situation dans les règles de l'art, conformément au protocole en vigueur.

«La situation s'est réglée directement à l'école. Les interventions ont été faites rapidement. Nous avons eu une très belle collaboration de la part des parents des élèves et de tous les intervenants concernés», a commenté Marie-Ève Bernard, conseillère en communication à la commission scolaire.

«Il a été convenu entre le jeune qui a agressé et ses parents qu'il continuerait sa scolarité dans un autre établissement. Quant à la jeune fille, elle a été suspendue pendant cinq jours et elle est revenue en classe, lundi. Des suivis sont en cours avec l'équipe-école pour s'assurer que tout se passe bien.»

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le présumé agresseur et l'adolescente ont été appréhendés par la Sûreté du Québec.

Des accusations de voies de fait pourraient être portées contre le garçon alors que la jeune fille risque d'être accusée de complot ou complicité. Un procureur de la Couronne aura à décider si des charges seront portées contre ces personnes.

Le jeune qui a été frappé a subi des blessures, mais il se porte bien. Marie-Ève Bernard assure qu'il reçoit toute l'aide dont il a besoin de la part du personnel de la polyvalente.

Rappelons que la Semaine contre l'intimidation et la violence à l'école est en cours et elle se poursuit jusqu'à vendredi. Celle-ci se déroule sous le thème de «La communication positive». Plusieurs écoles de la région tiennent des activités spécifiquement pour l'occasion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer