Un projet d'usine de 6 M$ pour les gourganes

Gourgane... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Gourgane

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Une usine de congélation de gourganes et de petits fruits, évaluée à six millions $, devrait être construite ce printemps à Albanel.

Ce sont une dizaine de producteurs agricoles de la région qui travaillent depuis quelques mois à la concrétisation de ce projet. «Il y a une problématique pour la congélation des gourganes dans la région et il y a un marché très intéressant à développer. C'est pour cette raison que nous désirons nous doter d'une usine de congélation», a mentionné celui qui est à la tête du projet, Jaquelin Drapeau, de la ferme du Ruisseau Clair.

Les producteurs de gourganes devaient faire congeler les légumineuses à l'extérieur depuis qu'il n'est plus possible de le faire dans les usines de congélation de bleuets de la région. C'est une quantité d'environ 250 000 livres qui était transformée par année. L'usine va pouvoir en congeler beaucoup plus.

Forte demande

Comme on ne veut pas se limiter à la vente de la gourgane fraîche, les producteurs se tournent vers la congélation. «Il y a une demande de la part des communautés ethniques dans la province et au Canada. Aussi, nous avons des discussions avec des pays en Europe», ajoute Jaquelin Drapeau.

C'est l'entreprise Léguminord qui distribuait les gourganes congelées dans la région. Le partenariat d'affaires se poursuivait et d'autres clients ont été approchés et se sont montrés intéressés.

Camerise et canneberge

Pour rentabiliser l'investissement, l'usine va aussi congeler de la camerise et de la canneberge. «Ce sont deux produits qui sont en forte demande, notamment la camerise pour ses qualités antioxydantes. L'usine sera conçue pour s'adapter à la congélation de différents produits», indique-t-il.

Des légumes pourraient aussi être congelés.

Les plans de l'usine sont complétés et des soumissions ont été demandées à des équipementiers. Des demandes financières auprès des instances gouvernementales ont été déposées.

La construction de cette usine évaluée à six millions $ devrait débuter au printemps 2017 pour être prête pour la récolte estivale. Le choix du terrain à Albanel n'est pas encore fait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer