Proco fabrique des pièces pour le futur pont Champlain

Le chantier du pont Champlain... (Archives La Presse, Marco Campanozzi)

Agrandir

Le chantier du pont Champlain

Archives La Presse, Marco Campanozzi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Après Béton préfabriqué du Lac (BPDL), voilà que le Groupe Proco, de Saint-Nazaire, participera lui aussi à la construction du futur pont Champlain.

Dans son exposé présenté lors du dîner de Capital régional et coopératif Desjardins (voir texte en page 18), Jean-Denis Toupin, directeur général de Groupe Proco, a mentionné que son entreprise avait soumissionné pour la construction du futur pont Champlain en partenariat avec le constructeur Hyundai, un contrat qui a été obtenu par le Consortium SSL.

Cela n'a pas empêché Proco, au printemps dernier, d'obtenir en sous-traitance un contrat pour la construction d'éléments de la charpente métallique de soutien des câbles. Une trentaine de pièces d'acier, dont certaines auront un poids d'une vingtaine de tonnes, fabriquées avec de l'acier de trois à quatre pouces d'épaisseur et d'une longueur de trente pieds chacune, seront fabriquées à l'usine de Saint-Nazaine. Ces pièces ne seront pas visibles puisqu'elles seront recouvertes de béton. La mise en production débutera au cours de prochains jours et devrait nécessiter environ 12 000 heures de travail jusqu'à l'automne.

On se souviendra que l'entreprise BPDL avait quant à elle décroché un contrat de plusieurs dizaines de millions$ pour la fabrication de pièces pour le pont Champlain auprès du Consortium SSL.

Protection antiterroriste

L'exposé a permis d'apprendre que les architectes du futur ouvrage ont prévu des mesures de protection contre des attentats ou explosions importantes qui pourraient se produire de façon accidentelle ou délibérée. C'est ainsi qu'un caisson en forme de demi-lune fabriqué dans un acier très massif sera mis en place à la base du pilier central.

Stade des Falcons

Outre cette mise en production, Proco termine la fabrication de la toiture en pétales du futur stade Mercedes Benz qui abritera les Falcons d'Atlanta. La livraison de la toiture dont le fonctionnement s'apparentera à celui du mécanisme qui permet l'ouverture d'un appareil photographique est prévue pour la mi-novembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer