Saint-David-de-Falardeau peut aller de l'avant

Saint-David-de-Falardeau veut construire un centre communautaire.... (Archives Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Saint-David-de-Falardeau veut construire un centre communautaire.

Archives Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Saint-David-de-Falardeau devrait être en mesure de lancer la construction de son centre communautaire au printemps de 2017. Seulement 146 citoyens ont signé le registre fin de s'opposer au règlement d'emprunt de 1,8 million de dollars.

La municipalité de la rive nord du Saguenay a tenu une consultation auprès de la population, lundi. Il fallait 288 signatures afin de forcer les membres du conseil municipal à renoncer au projet, à en modifier le financement ou encore à tenir un référendum afin de faire accepter leur dossier par les contribuables.

« Nous sommes très heureux de voir que les citoyens nous donnent leur appui dans ce projet. Nous y croyons beaucoup, car il s'agit d'un dossier important pour la localité », a souligné le maire Serge Gauthier, quelques minutes après avoir obtenu le décompte final des signatures.

« En plus d'avoir l'appui lors de la consultation, une autre condition est essentielle pour aller de l'avant. On se doit de devenir propriétaire du terrain de l'ancienne église de la municipalité. Sur cet aspect, les négociations ont eu lieu avec le Diocèse de Chicoutimi. L'évêché a les documents notariés entre les mains et il ne restera plus qu'à les signer », a admis le maire.

Le maire estime que le projet a son importance pour la localité. Il explique que la plus grande salle de réception de la localité ne peut accueillir que 130 personnes. La nouvelle salle pourra recevoir jusqu'à 216 personnes. Dans les plans des architectes, un lieu de culte a été prévu et des endroits seront réservés pour divers organismes de la localité.

Démolition

Pour ce qui est de l'aspect religieux, il faut se souvenir que le Diocèse a dû procéder, en juin, à la démolition de l'église de Saint-David-de-Falardeau, laquelle présentait de nombreux problèmes, dont des fissures et des infiltrations. Elle était fermée depuis 2014.

« Ce projet permettra de poursuivre la revitalisation de notre municipalité. Nous pensons être en mesure d'aller chercher 200 000 $ en subvention. »

« De plus, ce règlement d'emprunt ne devrait pas avoir une incidence marquée sur le taux de taxation de la municipalité ni sur le taux d'endettement qui devrait demeurer à environ 10 millions de dollars. Notre dette est assez stable depuis cinq ans », précise le maire Gauthier.

Relativement aux critiques entendues dans la localité par les opposants, le maire tient à préciser que des traitements de l'eau potable seront effectués dans le secteur alpin du Valinouët et que l'asphaltage des rues se poursuit dans ce secteur.

« À notre arrivée au conseil il y a trois ans, nous avons établi un plan quinquennal et je peux vous dire que ça avance très bien », a conclu le maire Gauthier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer