Résolu poursuit ses analyses

Richard Garneau... (Archives La Presse)

Agrandir

Richard Garneau

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Produits forestiers Résolu poursuit ses analyses pour la réalisation d'un projet de 25 millions $ pour la fabrication de filament cellulosique dans une de ses trois papeteries de la région.

« Nous sommes encore dans les analyses avec nos différents services. Il y a plusieurs paramètres à analyser avant de décider de réaliser cet investissement. Il faut évaluer la rentabilité du projet et s'assurer d'avoir des clients. C'est par la suite qu'il y aura un "go" ou un "no go" », a informé le porte-parole de la compagnie, Karl Blackburn.

Les usines d'Alma, Dolbeau-Mistassini et Kénogami sont dans la course pour obtenir ce projet. Rien n'est décidé à ce niveau. « Ça fait partie de l'équation. Nos équipes regardent la faisabilité de la faire dans chacune des usines, en analysant l'espace disponible, la capacité des raffineurs et bien d'autres paramètres. Nous allons choisir l'usine qui permet de rendre le projet le plus rentable, si nous faisons le projet », a-t-il spécifié.

Aucune date n'a été déterminée pour prendre une décision concernant ce projet qui consiste à fabriquer du filament cellulosique utilisé dans la production des papiers fins et papiers tissus, de certaines composantes pour l'industrie de l'aéronautique et les matériaux de construction. Ces filaments pourraient remplacer l'utilisation de produits pétroliers.

Le président de PFR, Richard Garneau, a déjà déclaré qu'il souhaitait que Résolu devienne un leader mondial dans le domaine.

Dolbeau-Mistassini

Le président du syndicat de la papetière Dolbeau, Pascal Cloutier, souhaite que le projet se fasse dans l'usine. Par contre, il n'a pas entendu parler beaucoup du projet. 

« Je sais que la direction a fourni toutes les informations techniques demandées, mais on n'en entend pas vraiment parler. C'est sur qu'on espère que ça se fasse ici, ça sécuriserait notre usine. Ça voudrait dire qu'il y a un plan d'avenir sur la table », a-t-il souhaité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer