Carte électorale: le manque de consultation critiqué

Plus de 500 personnes ont signé le registre... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Plus de 500 personnes ont signé le registre pour la tenue d'une consultation, mais seulement une cinquantaine de citoyens y ont assisté.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La consultation publique sur le redécoupage de la carte électorale à Saguenay a été l'occasion pour quelques citoyens de critiquer... le manque de consultations publiques dans le processus.

Le mois dernier, plus de 500 personnes (577) ont signé le registre forçant la tenue d'une assemblée publique qui se déroulait mardi soir à l'hôtel Le Montagnais. Une cinquantaine de personnes y ont participé, en plus de la majorité des conseillers municipaux et le maire Jean Tremblay qui présidait le tout. Le projet de règlement de division, conformément au projet de loi privé 212 présenté par Saguenay à l'Assemblée nationale, a été adopté au début du mois de juin par la Commission de l'aménagement du territoire.

Avant le début des interventions du public, pendant une trentaine de minutes, la greffière Caroline Dion a fait une présentation exhaustive de la division du territoire de Saguenay en districts électoraux, qui passeront de 19 à 15 dans la nouvelle carte électorale. Les élus ont déjà adopté le règlement le mois dernier, mais il est toujours possible de faire quelques changements d'ici l'adoption officielle, prévue lors de la prochaine séance du conseil. 

Critères

Caroline Dion a exposé que deux critères principaux avaient été suivis pour la délimitation des districts. Premièrement, les règles numériques ont guidé les choix avec une moyenne de plus ou moins 15 % pour chaque arrondissement. Pour Jonquière, cette moyenne est de 7999 citoyens par district, alors qu'elle est de 8895 pour Chicoutimi et de 4902 pour l'arrondissement La Baie. En deuxième lieu, les critères géographiques ont également été considérés.

Malgré la directive du maire qui a demandé à plusieurs reprises des interventions sur des choses à modifier sur la carte électorale, la majorité de la quinzaine de personnes à prendre la parole a critiqué la façon de faire alors que la consultation a lieu en aval du processus pendant que tout est pratiquement décidé. Quelques citoyens ont également décrié le déséquilibre causé par les trois conseillers qui demeurent à La Baie alors que Chicoutimi et Jonquière passent à six.

« Nous n'en revenons pas que le ministère (Affaires municipales et occupation du territoire) ait accepté un décret qui cause une inéquité démocratique », a soulevé la représentante du collectif Citoyens pour la démocratie à Saguenay, Isabel Brochu, déplorant qu'il ne reste que de la « poutine de rue » lors de la consultation. Le maire Tremblay a répondu que l'inéquité était pire avec l'ancienne carte électorale à son avis. « Ce ne sera jamais parfait, mais on a quand même fait un bon bout de chemin », a-t-il estimé. 

Les autres interventions ont porté sur la disparition des secteurs de Lac-Kénogami, Laterrière et Shipshaw qui se retrouvent annexés à d'autres districts. Deux citoyens ont également fait remarquer que le quartier de Saint-Philippe, dans l'arrondissement Jonquière, était scindé en deux, à la rue Sainte-Émilie, ce qui était également le cas avec l'ancien découpage. Le conseiller Carl Dufour avait soulevé le problème plus tôt dans le processus, mais malgré divers scénarios, aucune solution ne respectait le critère numérique.

Après l'adoption du projet, lors de la prochaine séance, le dossier sera transmis à la Commission de la représentation électorale (CRÉ) du directeur général des élections pour une entrée en vigueur le 31 octobre. Encore une fois, dans un délai de 15 jours suivants la parution d'un avis public, les citoyens pourront s'opposer. Si plus de 500 personnes signent un nouveau registre, des audiences publiques se dérouleront devant trois commissaires d'ici la fin de l'année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer