Le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy choisi par les maires

La préfète Ghislaine Hudon...

Agrandir

La préfète Ghislaine Hudon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le prochain préfet de la MRC du Domaine-du-Roy sera nommé par les maires et non au suffrage universel. Les élus ont pris cette décision de façon unanime, mardi soir, lors de la séance publique.

« Nous en avons discuté en plénière et nous avons obtenu un consensus. La décision est prise pour 2017. On n'a pas eu besoin d'aller au vote, c'est une décision unanime. Les gens qui étaient contre se sont ralliés », a déclaré la préfète Ghislaine Hudon, qui poursuivra son mandat jusqu'en novembre 2017. 

Cette dernière considère qu'il y a de nombreux avantages à ce que le préfet soit désigné par les élus. « Comme il y a un climat de confiance qui est installé, le travail en équipe se réalise plus facilement. On peut ainsi partager des dossiers avec d'autres élus selon leur force et désir », a-t-elle ajouté.

Division

Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, avait publiquement expliqué sa préférence pour un préfet élu au suffrage universel. 

« Au départ, je voulais partager ma vision sur cette question. Ce soir, je me suis exprimé avec mes collègues et je me suis rallié aux discussions et échanges que j'ai eus. Ç'a été une période de sensibilisation et ce sera peut-être pour après 2017, on verra à ce moment-là. »

Certaines personnes avançaient que c'est à la population de décider si le préfet doit être élu au suffrage universel ou non. Les maires de la MRC ne pensent pas qu'il était à propos de les consulter pour l'instant, indiquant qu'ils étaient élus pour prendre justement des décisions.

Par contre, des efforts seront mis pour mieux faire connaître la MRC en communiquant des informations et décisions à la population.

Harmonie

La préfète Hudon affirme que l'harmonie est revenue à la table de la MRC et que maintenant, le conseil peut passer à d'autres choses et faire avancer les dossiers importants.

Le conseil de la MRC a rappelé que depuis sa création, elle a réussi à concrétiser des projets structurants avec un préfet élu par les pairs notamment, la Véloroute des Bleuets, Portes ouvertes sur le lac, l'acquisition de Val-Jalbert et les projets hydroélectriques de la Société d'énergie communautaire.

Demande d'audiences du BAPE

La MRC du Domaine-du-Roy demande au ministre de l'Environnement des audiences du BAPE sur le Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean. On veut que lors de ces audiences, il soit possible de parler des problèmes d'érosion des berges « indissociables de la gestion du niveau du lac Saint-Jean. Aussi, on demande d'élargir le mandat afin que soient entendues les préoccupations de notre MRC et celles du milieu portant sur les droits, la gouvernance, la protection et la mise en valeur de l'écosystème unique que constitue le lac Saint-Jean », peut-on lire dans la résolution adoptée mardi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer