100 000$ pour analyser le numérique

Le ministre François Blais a procédé à l'annonce... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le ministre François Blais a procédé à l'annonce en compagnie de la présidente de la Chambre de commerce Lac-Saint-Jean-Est, Marie Gagnon, du député Serge Simard et du président du groupe de travail sur le numérique, Dave Gosselin.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'utilisation des technologies numériques par les entreprises de la région sera analysée. Des investissements de 85 000$ d'Emploi-Québec et de 19 000$ d'entreprises et partenaires du milieu permettront de mener une enquête téléphonique auprès de 500 entreprises et 100 travailleurs autonomes.

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, était de passage dans la région, vendredi. «L'intégration des technologies numériques est essentielle. Elle se fait graduellement dans les entreprises. Le diagnostic sera primordial pour la région afin d'avoir des données fiables», a-t-il dit en conférence de presse.

Il avait été question de ce «diagnostic sur l'utilisation des technologies numériques» au Sommet économique régional. Un groupe de travail en est né et s'affaire à la tâche. «Les résultats de l'étude auront un impact réel sur l'économie de la région. Lors du Sommet, le développement du secteur numérique a été ciblé comme l'un des défis que doivent relever les entreprises de la région. Le portrait réalisé permettra de cibler les besoins des entreprises, a affirmé le député Serge Simard, qui présidait le Sommet. Je suis heureux que les entreprises d'ici aient cette chance de se positionner avantageusement. Avec la technologie, la distance disparaît.»

La Chambre de commerce et d'industrie Lac-Saint-Jean-Est coordonne la réalisation du diagnostic régional. «Je suis fière de l'implication des entreprises et intervenants du milieu, qui ont accepté avec empressement de contribuer au diagnostic pour un montant d'environ 19 000$», a souligné la présidente de la Chambre, Marie Gagnon.

«On aimerait que le numérique soit un secteur d'activités, comme l'aluminium et la forêt, a commenté le président du groupe de travail sur le numérique, Dave Gosselin. Il n'y a présentement aucune donnée sur l'intégration numérique dans les entreprises. Ça nous permettra, comme région, de bien nous positionner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer