Effondrement d'une passerelle: les enquêteurs à l'oeuvre à Sainte-Rose

Les enquêteurs du BST sont à Sainte-Rose-du-Nord pour... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Les enquêteurs du BST sont à Sainte-Rose-du-Nord pour enquêter sur l'effondrement d'une passerelle qui a fait quelques blessés mercredi.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) sont présentement à Sainte-Rose-du-Nord pour enquêter sur l'effondrement de la rampe d'embarquement qui a fait quelques blessés mercredi midi.

L'enquête, qui a officiellement commencé jeudi matin, devrait durer entre deux et trois jours. Toutefois, le rapport et les recommandations du BST ne devraient pas être publiés avant plusieurs mois.

La passerelle qui s'est affaissée est toujours sur l'eau, mais les enquêteurs du BST ont demandé une grue pour la remonter sur le quai. C'est à partir de cet endroit qu'elle sera analysée de près.

Les témoins et les blessés seront également rencontrés pour bien reconstituer les évènements.

Par ailleurs, l'un des enquêteurs, Steven D. Neatt, a confirmé que le Bureau de la sécurité des transports enquête rarement sur de tels évènements. Il a laissé sous-entendre que l'effondrement d'une passerelle était plutôt inhabituel. Avec Laure Gagnon-Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer