La transparence de Rio Tinto questionnée

Une centaine de personnes ont participé à la... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Une centaine de personnes ont participé à la soirée d'information du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le renouvellement du programme de stabilisation des berges.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Plusieurs citoyens et élus ont questionné Rio Tinto sur sa volonté de prendre plus en considération le point de vue de la population dans sa gestion du lac Saint-Jean lors d'une séance d'information du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le renouvellement du programme de stabilisation des berges de 2017-2026.

La centaine de personnes réunies à Saint-Félicien a écouté la présentation de la multinationale sur son étude d'impacts et les trois scénarios du niveau du lac qu'elle a ciblés comme pouvant être analysés.

Par contre, ce sont les questions sur la volonté de la compagnie d'être plus transparente sur sa gestion qui a monopolisé la période de questions.

La vice-chef de Mashteuiatsh, Marjolaine Étienne, a soulevé la question qui résumait bien l'ensemble des préoccupations des personnes présentes. «Vous considérez que vous avez des droits solides, mais est-ce que la compagnie est prête à discuter de la problématique de la gestion privée d'une ressource collective?», a-t-elle questionné.

Le directeur du programme de stabilisation des berges, Jean Pedneault, a indiqué que les droits de la compagnie étaient clairs et incontestables, mais que le programme de stabilisation vise justement à concilier les besoins collectifs. «C'est certain que, peu importe le niveau qu'on va avoir, il y a des gens qui vont être contents et d'autres non. Ces audiences servent à cela», a-t-il répondu.

La compagnie détient des droits depuis 1922 d'élever le niveau du lac jusqu'à 17,5 pieds. Le scénario proposé par RT est de conserver le statu quo qui est de maintenir un niveau maximum de 16,5 pieds, sauf en été où ce niveau oscillerait entre 14 et 16 pieds. Un autre scénario sera aussi analysé. Il ressemble au premier, mais prévoit un niveau de 15,5 pieds d'octobre à décembre. Un 3e prévoit une modulation au printemps pour atteindre le niveau maximal de 17,5 pieds. Rappelons que les scénarios qui faisaient perdre le plus d'argent à la compagnie ont été écartés.

Deux citoyens ont émis leurs inquiétudes concernant l'érosion à l'île Boulianne et son risque de disparition. À ce sujet, Jean Pedneault a indiqué qu'il s'agit d'une responsabilité conjointe avec le gouvernement et que des discussions doivent avoir lieu.

Terrains appartenant à Rio Tinto

Le dossier délicat de la possible vente des terrains appartenant à Rio Tinto aux locataires ne fera pas partie des discussions lors d'audience publique du BAPE. Jean Pedneault a indiqué que la question allait être traitée en parallèle. «Un comité va être formé et on va analyser la situation. Est-ce encore la bonne façon de faire de louer les terrains et de faire payer les taxes aux locataires? On n'aura pas de résultats à court terme sur notre réflexion», a-t-il répondu au maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, qui s'inquiétait de cette «menace».

Ce dernier et d'autres personnes ont rappelé qu'ils aimeraient une gestion «démocratique afin de vraiment intégrer les préoccupations des élus, des villégiateurs et des usagers. Pour que vous ne soyez plus juge et partie», a-t-il souhaité. RT ne ferme pas la porte à ses discussions même si elles ne sont pas au coeur du programme de stabilisation.

Pour faire une demande d'audience

Les personnes, organismes et municipalités ont jusqu'au 7 octobre pour faire une demande d'audience publique. Elles pourront ensuite soumettre un mémoire ou poser des questions si des audiences ont lieu. Métabetchouan-Lac-à-la-Croix en a déjà fait la demande. Une autre rencontre d'information a lieu ce soir, à Alma, à l'Hôtel Universel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer