Saguenay en feu: festival de l'orgueil

Le théâtral «M. Piment», André Chalifour, de Saucespiquantes.ca,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le théâtral «M. Piment», André Chalifour, de Saucespiquantes.ca, donne un spectacle à chaque dégustation de sauces piquantes à son stand, au Carré Davis. Il fait partie de la quinzaine d'exposants rassemblés sur le site de Saguenay en feu.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Larmes aux yeux, visages rouges, en sueurs, bouches haletantes et concours d'orgueil: bienvenue à Saguenay en feu, le premier festival de sauces piquantes du Québec!

Les curieux et les plus téméraires commençaient à affluer en début de soirée au Carré Davis, à Arvida, où la quinzaine d'exposants sont rassemblés. Impossible de ne pas sourire lorsqu'on voit les participants - souvent masculins, il faut le dire - tester les limites de leurs papilles gustatives en goûtant les différentes sauces piquantes, du bout d'une petite cuillère ou sur un morceau de croustille.

Les effets physiques se poursuivent quelques minutes, voire plus, selon la force de la sauce goûtée. Ils ne s'arrêtent pas seulement en bouche: ils pourront même offrir des sensations tout au long de la digestion! Au-delà de la sensation de brûlure, les passionnés cherchent aussi à relever les saveurs particulières de chaque sauce.

Le festival ne s'adresse pas seulement aux connaisseurs ou aux passionnés, comme le rappelle l'une des organisatrices, Ariane Gagnon Simard: l'objectif est de «démocratiser la sauce piquante». Les producteurs sauront guider les festivaliers selon leurs intérêts, réticences ou leur quête de défi.

Trois forfaits de découverte sont proposés: le forfait Poivron (20$) pour 10 coupons de dégustation, le Jalapeño (30$) pour 20 coupons et le Carolina (60$) pour 50 coupons. Le nombre de coupons demandé est déterminé par chaque exposant.

M. Piment

L'animation sur place est sympathique. À l'une des extrémités du site, l'attention est attirée par un grand piment rouge, aux lunettes roses, en forme de coeur, et à la voix portante. Il anime théâtralement, sifflet en bouche, cochon en caoutchouc à la main. Les festivaliers qui goûtent à sa sauce la plus piquante sont même invités à garder un souvenir de leur accomplissement en aplatissant à grands coups de marteau une cuillère en métal sur une enclume.

Celui qui se présente comme M. Piment est en fait André Chalifour, président de Saucespiquantes.ca. L'entreprise de Charlesbourg distribue ses produits maison et d'importation à travers 200 points, en plus des ventes en ligne.

Les organisatrices espèrent attirer un total de 5000 personnes vendredi et samedi. Saguenay en feu se poursuit aujourd'hui de midi à 23h. Un atelier culinaire donné par Bob le chef, porte-parole de l'événement, est prévu à 14h. Il sera suivi à 15h par Claude Dubé, l'homme qui mange le plus piquant au Québec.

La soirée se termine par un spectacle gratuit de Caravane, à 20h30. Vendredi, les festivaliers avaient pu assister à une prestation de Guillaume Beauregard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer