Rio Tinto appuie la pétition

Le site d'entreposage des résidus de bauxite de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le site d'entreposage des résidus de bauxite de l'usine d'alumine Vaudreuil.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rio Tinto encourage ses employés régionaux à signer la pétition en appui au projet d'agrandissement du lac de résidus de bauxite lancée par Pierre Charbonneau, ingénieur et enseignant à l'Université du Québec à Chicoutimi.

Un courriel en ce sens a été envoyé aux différentes installations régionales la semaine dernière. «La pétition appuie notre projet Vaudreuil au-delà de 2022 et est un outil concret qui permet aux gens qui le souhaiteraient de manifester leur appui», a souligné la porte-parole régionale de l'entreprise, Xuân-Lan Vu.

Rio Tinto avait par ailleurs déjà manifesté son appui à la pétition dès son lancement, via la page Facebook Consultations Vaudreuil.

La porte-parole précise que cet appui ne change pas les intentions de l'entreprise d'agir en concertation avec le milieu et rappelle que les citoyens qui souhaitent obtenir des informations sur le projet peuvent consulter le consultationsvaudreuil.com. La consultation sur le projet aura lieu le 27 septembre à 19h, à Chicoutimi, à La Saguenéenne.

Pierre Charbonneau a lancé la pétition à la fin du mois d'août. Jusqu'à maintenant, la pétition a récolté 1000 signatures en ligne, et selon la dernière mise à jour sur la page Facebook Oui au projet Vaudreuil 2022, fondée par M. Charbonneau, plus de 900 signatures avaient été récoltées par la version papier, en date du 29 août. Le gestionnaire de la page a indiqué vendredi que l'appui de Rio Tinto était «fort apprécié».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer