Coupable d'avoir terrorisé des aînés

Le juge Jean Hudon de la Cour du... (Archives)

Agrandir

Le juge Jean Hudon de la Cour du Québec

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Jérémy Doré a finalement plaidé coupable aux accusations liées à une invasion de domicile survenue dans la maison d'un couple de personnes âgées de Notre-Dame-de-Lorette. Comme il y a eu utilisation d'une arme, il va purger une peine minimale de quatre ans.

Doré et ses complices, Tommy Mourez-Bilodeau et David Gignac, ont défoncé la porte d'une résidence du rang Saint-Joseph dans la nuit du 1er juillet 2015, croyant qu'une grosse somme d'argent s'y trouvait.

Les trois voleurs ont surpris un homme de 75 ans qui faisait des mots croisés au bout d'une table. Un des jeunes hommes a asséné un coup de poing au visage de M. Belley qui s'est effondré sur de la vitre cassée. Un autre individu s'est dirigé à l'étage pour réveiller la dame de 80 ans qui était totalement terrorisée par ce qui arrivait. Les trois hommes ont menacé les deux aînés avec un fusil de calibre 410 et ont brandi une hache et un bâton de baseball pour obtenir de l'argent. Terrifiées, les victimes n'ont pas été en mesure de coopérer. Pour tenter d'obtenir des réponses sur la présence d'un coffre-fort comptant plus de 6000$, un des voleurs a également donné un coup de pied au thorax de la victime. Les trois bandits ont fouillé la maison de fond en comble pour finalement dénicher 150$ dans une boîte et 450$ dans la bourse de la dame. Ils se sont enfuis au volant de la voiture du couple.

C'est donc sur les chefs d'accusation de vol qualifié avec arme à feu, braquage d'une arme, voie de fait, extorsion, séquestration et introduction par effraction que Jérémy Doré a plaidé coupable jeudi au Palais de justice de Roberval devant le juge Jean Hudon.

Doré fait donc face à une peine minimale de quatre ans. «Nous allons plaider pour une sentence qui va se rapprocher de la peine minimale. Je ne pense pas, à la lumière des discussions que j'ai eues avec la Couronne, en arriver à une suggestion commune», a indiqué son nouvel avocat Me Dominic Bouchard.

Les représentations sur la peine auront lieu en novembre.

Virée à Mont-Laurier

Par contre, Doré a décidé de subir un procès pour des événements qui sont survenus après l'invasion de domicile. En compagnie de Tommy Mourez-Bilodeau, Doré a décidé de faire une virée dans le secteur de Mont-Laurier à la fin du mois de juillet 2015. À cet endroit, ils ont commis quelques vols, dont celui d'un Ford F-250. De plus, ils ont conduit de manière dangereuse en fonçant en direction d'une voiture de police. L'un d'eux aurait même lancé des objets en direction de l'auto-patrouille. Le procès pour cet épisode se tiendra en février.

Rappelons que David Gignac, dont l'implication dans l'invasion de domicile a été jugée moindre, a écopé de quatre ans et 10 mois d'emprisonnement. Pour ce qui est de Tommy Mourez-Bilodeau, sa date de procès devant jury sera fixée en septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer