Un débat sur la question nationale à Saguenay

Les quatre candidats à la direction du Parti québécois (PQ) croiseront... (PHOTO: ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO: ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les quatre candidats à la direction du Parti québécois (PQ) croiseront finalement le fer à Saguenay le 18 septembre prochain.

Alexandre Cloutier, Martine Ouellet, Jean-François Lisée et Paul St-Pierre Plamondon ont accepté l'invitation lancée mardi soir par les Organisations Unies pour l'Indépendance (OUI Québec). Le débat portera principalement sur la question nationale, précise Michel Roche, président régional de cette organisation.

«Nous sommes un groupe qui n'est pas partisan. Nous sommes des gens qui sont sans parti, comme moi. Donc le débat, ça ne sera pas des péquistes qui veulent entendre des péquistes. Ce sont des indépendantistes qui veulent entendre les candidats sur la question nationale», précise M. Roche.

Le débat se tiendra dans l'un des arrondissements de Saguenay. Jonquière semble cependant le meilleur choix pour le moment, croit Michel Roche.

«Cette circonscription est tenue d'être neutre (NDLR le chef intérimaire Sylvain Gaudreault est député de Jonquière). Ça serait donc un choix symbolique, mais la décision n'est pas encore prise. Elle le sera au cours des prochains jours.»

Ce sont donc cinq débats majeurs qui se dérouleront avant l'élection du successeur de Pierre-Karl Péladeau, le 7 octobre prochain. L'exécutif régional du PQ avait tenté d'organiser une telle rencontre il y a quelques semaines. Seuls Jean-François Lisée et Paul St-Pierre Plamondon avaient accepté l'invitation. Le débat avait donc été annulé. Les autres candidats, dont Alexandre Cloutier, n'avaient pas répondu positivement, car ils tenaient à respecter les règles de la course qui ne prévoyait aucun débat organisé par des exécutifs régionaux du PQ.

Sabin Gaudreault se défend

(Patricia Rainville) - Le président régional du Parti québécois, Sabin Gaudreault, assure avoir fait tout ce qu'il pouvait pour que le candidat à la chefferie du parti, Jean-François Lisée, soit bien accueilli dans la région.Cette semaine, Jean-François Lisée avait dénoncé la faible participation à l'une de ses activités organisées à Alma, plus tôt au mois d'août, affirmant qu'il était difficile d'avoir accès aux militants dans la région du candidat à la chefferie et député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier. Certains candidats, dont M. Lisée, ajoutaient que les sympathisants du député de Lac-Saint-Jean contrôlaient les instances du PQ. Il faut dire que seulement sept personnes s'étaient réunies à la soirée organisée à Alma pour la visite de Jean-François Lisée.

Le président Sabin Gaudreault a affirmé que tous les militants et membres du PQ de la région, soit près de 4000 personnes, avaient reçu un courriel informant de la visite du député de Rosemont.

«La présidence régionale a le devoir d'informer ses membres et je l'ai fait, j'ai la preuve sur mon iPhone. Mais je n'ai pas à contacter un à un les membres ni à organiser la logistique, ça c'est le travail de l'équipe de M. Lisée. Je ne suis pas responsable de la faible participation. Et j'ajouterais que même si j'ai annoncé mon allégeance pour Alexandre (Cloutier), je suis très content d'accueillir les autres candidats à la chefferie», a expliqué M. Gaudreault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer