Investissement et environnement sont compatibles

Justin Trudeau était de passage à La Baie.... (Photothèque Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Justin Trudeau était de passage à La Baie.

Photothèque Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement du Canada ne ferme pas la porte au financement d'infrastructures majeures dont la construction pourrait avoir un effet de levier sur la création d'emplois, comme une desserte maritime sur la rive nord du Saguenay pour desservir l'industrie minière et permettre de faire avancer le projet d'Arianne Phosphate.

Au cours d'une entrevue qu'il accordait au Quotidien en marge du caucus des députés du Parti libéral du Canada, le premier ministre Justin Trudeau a démontré une très bonne connaissance des principaux dossiers économiques régionaux, dont celui de la mine de phosphate du lac à Paul. Justin Trudeau juge qu'il n'est pas incompatible de parler d'investissement et de protection de l'environnement dans un milieu comme celui du Saguenay.

«Nous avons besoin de croissance économique, il faut éviter le débat du développement versus l'environnement», tranche le premier ministre. Il garde toutefois à l'esprit que dans ce genre de projet, il faut considérer les emplois immédiats et aussi s'assurer que nos enfants pourront bénéficier dans le futur d'un environnement de qualité.

Pour atteindre cette capacité de faire les bons choix, Justin Trudeau mise sur la confiance des citoyens. «Nous avons besoin de mettre en place un processus d'évaluation rigoureux et indépendant des considérations politiques. Le processus doit permettre aux citoyens d'avoir confiance», reprend le premier ministre, signifiant par la même occasion un virage à 180 degrés par rapport au gouvernement précédent qui était allergique à l'indépendance de l'appareil d'État pour tout ce qui concerne les projets de développement économique.

Justin Trudeau n'a pas donné de réponse formelle quant à une participation financière à ce projet spécifique. Il affirme toutefois qu'il a une très bonne idée des impacts économiques d'un investissement de cette nature. En même temps, il croit nécessaire que les scientifiques puissent faire leur travail pour évaluer objectivement les impacts sur un milieu comme le Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer