Riverside: impossible d'aviser les parents plus tôt

Les travaux sont loin d'être finalisés à l'intérieur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les travaux sont loin d'être finalisés à l'intérieur de l'école régionale anglophone.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Commission scolaire anglophone Central Quebec (CQSB) n'a pu aviser plus tôt les parents des élèves de l'école régionale Riverside, du secteur Arvida, du report de la rentrée de quelques jours, puisqu'on lui avait assuré que les travaux respecteraient les échéanciers.

Devant l'état des travaux qui se déroulent à l'école saguenéenne située sur la rue Joule, le directeur de l'établissement, ainsi que le responsable en bâtiments ont rencontré cette semaine l'entrepreneur responsable des travaux de réfection de 3 M$ de l'institution d'enseignement.

«Le contracteur nous disait que ce serait terminé pour la fin de semaine, mais nous avons pris la décision de retarder la rentrée, car nous ne pouvions demander, par respect, aux enseignants de rentrer samedi pour préparer leur classe et ne nous voulions pas prendre la chance qu'il reste des boîtes ou des choses à finaliser lundi lors de l'arrivée des élèves, pour leur offrir un milieu sécuritaire», a expliqué le président de la CQSB, Stephen Burke, lors d'un entretien téléphonique avec Le Quotidien, jeudi.

Il assure que les travaux ont été suivis par le personnel de la commission scolaire durant l'été, mais que c'est cette semaine seulement que les responsables ont constaté que l'entrepreneur n'arriverait pas à respecter son échéancier, malgré ce qui avait été assuré plus tôt en août. Un plan B a donc dû être mis en branle rapidement.

«L'explication que nous avons eue est que le contracteur, qui faisait affaire avec des sous-contractants, a vécu une succession d'imprévus qui n'ont pu être rattrapés à la fin», a précisé M. Burke.

Le président se désole des désagréments que la situation peut causer aux familles et espère que les jeunes et les parents vivront malgré tout une rentrée scolaire agréable la semaine prochaine dans l'établissement fraîchement rénové.

Deux congés en banque, en prévision de tempêtes hivernales, ont été retranchés au calendrier scolaire pour pallier le retard de la rentrée scolaire. La situation sera réévaluée en cours d'année, si nécessaire.

L'école régionale Riverside a annoncé par courriel mercredi en après-midi aux parents des quelque 400 élèves de l'établissement que la rentrée scolaire, prévue lundi, serait retardée. Les élèves du primaire entreront en classe jeudi, tandis que les jeunes du secondaire vivront leur rentrée mardi pour vivre une première année sous un même toit après la fusion des deux écoles anglophones de Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer