Perte de 1,6 M$ au premier semestre pour Ariane Phosphate

La lac à Paul... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

La lac à Paul

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La société minière en stade de développement Arianne Phosphate a enregistré une perte nette de 1,6 M$ lors des deux premiers trimestres de 2016. Ce montant, qui représente une baisse par rapport aux années précédentes, laisse affirmer au chef de la direction que les six premiers mois de l'année «ont été très productifs» pour la société, en manque de liquidités, qui souhaite toutefois réduire ses dépenses opérationnelles.

Arianne Phosphate avait enregistré une perte nette de 2 M$, pour la même période en 2015. «La diminution de la perte nette année après année s'explique par une réduction des dépenses alors que la société est passée d'activités telles que l'exploration et l'ingénierie à des activités demandant moins de capitaux, comme celles entourant l'obtention de permis et l'étude d'alternatives de financement», a précisé l'organisation, par voie de communiqué. Rappelons qu'Arianne Phosphate souhaite exploiter une mine de phosphate dans le secteur du lac à Paul, au nord du Lac-Saint-Jean.

Lors du deuxième trimestre de 2016, la société, toujours en phase de développement, n'a donc pas généré de revenus ni de flux positifs de trésorerie.

Liquidités

La minière aura besoin de fonds additionnels pour poursuivre ses activités d'ici la fin de 2016. «Au 30 juin 2016, la société avait une encaisse de 0,2 M$ et accès à 0,8 M$ provenant de sa ligne de crédit non utilisée», précise-t-on. Ces fonds seront alloués au fonds de roulement général et pour le développement du projet de mine de phosphate.

Le chef de la direction d'Arianne Phosphate, Brian Ostroff, estime malgré tout dans ce contexte que «les six premiers mois de 2016 ont été très productifs pour la Société».

Objectifs

Pour le reste de l'année 2016, la société minière a identifié quatre objectifs. Elle souhaite réduire ses dépenses opérationnelles et les dépenses en capital, poursuivre les communications avec les parties prenantes et la communauté, assister Port Saguenay en vue de l'obtention de son permis environnemental et sécuriser son financement en prévision de la construction et du développement du projet du lac à Paul.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer