Un terrain trop près des résidences ?

Le filet protecteur n'est pas suffisant pour protéger... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le filet protecteur n'est pas suffisant pour protéger les passants et les maisons, selon un résidant de la rue Gilbert, qui reçoit plusieurs balles sur son terrain.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le stade Arvida de Jonquière n'est pas sécuritaire, dénonce un citoyen, qui l'a appris à ses dépens cette semaine. Une balle de baseball a fracassé la fenêtre de son véhicule, garé dans le stationnement de sa résidence. Un accident que pouvait prédire le propriétaire, Nicholas Fortin. Ce dernier avait en effet déposé une plainte à son arrondissement, l'an dernier, car le filet de protection ne semblait pas assez large pour protéger les passants et sa maison.

La balle a complètement fracassé la vitre arrière... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

La balle a complètement fracassé la vitre arrière du véhicule.

Photo courtoisie

« J'étais assis dehors lorsque j'ai entendu un gros bruit. La balle venait de casser la fenêtre. Mais cette soirée-là, on a eu trois fausses balles sur notre terrain », raconte Nicholas Fortin, qui se trouvait à quelques mètres de sa voiture au moment de l'accident.

Ce dernier s'est ensuite rendu sur le terrain pour dénicher un témoin de l'événement. Toujours sans réponse de la ville, il a immédiatement enclenché les démarches auprès de ses assurances. Il doit débourser quelques centaines de dollars pour la réparation, mais le propriétaire compte bien obtenir réparation de la ville.

« On a fait une plainte l'an dernier et la ville n'a rien fait. On n'a jamais eu de retour. J'avais aussi dénoncé la situation à la ligue de baseball, mais la personne à qui je me suis adressé est partie à rire. Et malheureusement, un accident est arrivé. C'est juste une fenêtre brisée, mais on se trouvait à quelques mètres de la voiture quand c'est arrivé », pointe le propriétaire de la résidence.

Joint par Le Quotidien, le représentant régional de Baseball Québec confirme l'accident. Éric Bégin était d'ailleurs sur place lorsque la balle a endommagé le véhicule du résidant. Mais à son avis, ce genre d'incident est un mal nécessaire.

« Ce n'est pas une situation exceptionnelle. Ça arrive au stade Desmeules ou au stade près de l'église Fatima. Les maisons sont proches du terrain. Ce n'est pas tous les sites qui ont été construits plus loin des résidences et qui sont couverts », rappelle M. Bégin.

« Et le baseball est en train de revivre. Malheureusement pour ce résidant, il va voir encore plus de matchs devant chez lui. Est-ce qu'il y aurait une façon de mieux protéger les maisons en ajoutant un filet sur les côtés? C'est à la ville de décider. »

Du côté de Saguenay, on ne peut confirmer si Nicholas Fortin sera dédommagé pour l'incident. Chaque cas de réclamation est analysé à la pièce.

Pour ce qui est de la sécurité du stade, le filet de protection semble à première vue conforme. Mais des représentants de la ville iront tout de même vérifier les lieux.

Lorsqu'un terrain se trouve près des maisons, le gouvernement recommande d'utiliser un écran arrière avec une toiture afin de retenir le maximum de balles fausses. Aucune toiture protectrice n'a été aménagée à ce terrain arvidien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer