École Riverside: rentrée reportée

Les travaux sont loin d'être finalisés à l'intérieur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les travaux sont loin d'être finalisés à l'intérieur de l'école régionale anglophone.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les parents des quelque 400 élèves de l'école régionale Riverside ont eu une bien mauvaise surprise mercredi: ils ont appris que la rentrée scolaire sera reportée de quelques jours en raison du retard des importants travaux de réfection de l'école anglophone située dans le secteur Arvida.

La Commission scolaire anglophone Central Quebec (CQSB) a entrepris cet été des travaux de 3 M$ pour rénover les deux bâtiments scolaires de la rue Joule, en vue d'y accueillir les jeunes du primaire et du secondaire à la suite de la fusion des deux écoles anglophones de Saguenay.

Mercredi après-midi, les parents ont été informés par courriel que la rentrée scolaire sera retardée pour tous les élèves. Les quelque 300 élèves du primaire, qui devaient entrer en classe lundi, débuteront plutôt l'école trois jours plus tard, le jeudi.

La rentrée scolaire de la centaine de jeunes du secondaire est quant à elle remise à mardi. Les enfants de la maternelle bénéficieront de leur côté d'une rencontre de 15 minutes le jeudi, selon l'horaire prévu.

À quatre jours d'avis, ce retard de la rentrée scolaire représente un casse-tête pour bien des parents. Il demandera à la plupart des familles de défrayer des coûts supplémentaires imprévus pendant une période qui représente déjà son lot de dépenses, en plus de chambouler l'agenda familial.

«Nous avons pris cette décision conjointement avec les responsables de notre Commission scolaire. La sécurité des enfants et du personnel a été le facteur déterminant dans notre décision», peut-on lire dans le courriel signé par le directeur Jamie Kirlin, dont Le Quotidien a obtenu copie.

Les travaux sont loin d'être finalisés à l'intérieur de l'école régionale anglophone. De nombreux outils, matériaux de construction et meubles se trouvaient dans les couloirs, le gymnase et les différentes salles de l'école, lors du passage du photographe du Quotidien, mercredi en fin d'après-midi. La porte de l'immeuble avait été laissée ouverte, sans surveillance, et personne ne se trouvait sur place.

Les parents des quelque 400 élèves de... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Les parents des quelque 400 élèves de... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.1

Agrandir

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Options proposées

Deux options sont proposées aux parents par la direction de l'école, s'ils ne sont pas en mesure de garder leurs enfants à la maison avant les nouvelles dates de rentrée scolaire.

On propose aux familles militaires, qui composent une partie de la clientèle de l'école, d'envoyer leurs enfants au service de garde du Centre des familles de la base de Bagotville.

Il est suggéré aux autres parents d'envoyer leurs enfants au Patro de Jonquière. Un autre courriel est attendu rapidement pour transmettre un formulaire d'inscription et communiquer les coûts de cette seconde option.

La Commission scolaire Central Quebec, ainsi que la direction régionale de l'école, n'ont pas rendu l'appel du Quotidien logé mercredi en fin d'après-midi.

Les parents des quelque 400 élèves de... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

La fusion

Le projet de fusion entre les deux écoles était motivé par le manque d'espace pour les jeunes du primaire dans les murs de l'école de la rue Neilson, aujourd'hui fermée. Tandis que l'école primaire débordait, l'école secondaire était affectée par une baisse de clientèle. L'établissement de la rue Joule compte deux édifices reliés par un tunnel souterrain. L'un des édifices doit y accueillir la clientèle de la maternelle et du primaire, et l'autre, les jeunes du secondaire

Rentrée scolaire: conseils de sécurité

Le Réseau Enfants-Retour invite les parents à revoir certains conseils de sécurité avec leurs enfants à la veille de la rentrée scolaire.

L'organisme rappelle notamment que l'itinéraire le plus sécuritaire entre la maison et l'école doit être identifié, tout comme les personnes et endroits où l'enfant peut demander de l'aide. Il faut enseigner à l'enfant de ne jamais monter dans un véhicule ou de quitter avec un inconnu sans la permission des parents, et lui apprendre qu'il doit aviser ses parents si un changement à l'horaire se produit.

«Encouragez votre enfant à toujours marcher, aller en vélo ou jouer avec un ami. Les enfants sont moins vulnérables en groupe», ajoute l'organisme, par voie de communiqué. On propose aussi aux parents et aux enfants de jouer à des mises en situation. Cette technique éducative permettra aux enfants d'identifier les bonnes décisions à prendre. Les personnes souhaitant bénéficier d'autres conseils et suggestions peuvent visiter le www.reseauenfantsretour.org.

Rentrée à la CS de Jonquière: 7500 élèves

La Commission scolaire (CS) de La Jonquière accueillera quelque 7500 élèves pour la rentrée scolaire prévue lundi.

Une légère hausse des inscriptions au primaire, d'environ 50, et une légère baisse du même ordre au secondaire sont observées pour l'année scolaire 2016-2017, indique la CS, par voie de communiqué. Plus précisément, ce sont près de 4650 élèves du secondaire et un peu plus de 2800 élèves du primaire qui débuteront une nouvelle année scolaire. La CS précise toutefois que le nombre précis d'élèves peut encore varier d'ici le décompte officiel du 30 septembre.

L'organisation souligne en outre que plusieurs nouveautés marquent la nouvelle année scolaire: un nouveau demi-groupe de maternelle 4 ans à temps plein à l'école Sainte-Marie-Médiatrice, un nouveau service de garde à l'école Saint-Charles, le retour du football juvénile dans trois polyvalentes et l'ajout d'une classe en sport-arts-études au primaire et au secondaire.

Du côté de la formation des adultes, 765 élèves sont attendus dans les trois édifices du Centre de formation professionnelle Jonquière et 70 au Centre de formation générale des adultes De La Jonquière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer