Un Tamtam Macadam plus petit

La présidente du conseil d'administration du Centre de... (Photo Le Quotidien, Katerine Belley-Murray)

Agrandir

La présidente du conseil d'administration du Centre de solidarité internationale, Zoé Bergeron, a signé un protocole d'entente avec le président de Monde et macadam, Alexis Bégin.

Photo Le Quotidien, Katerine Belley-Murray

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une édition «spéciale» et plus petite du Festival Tamtam Macadam aura lieu les 16 et 17 septembre à Alma. Plutôt que d'avoir lieu au centre-ville, l'événement se tiendra à IQ L'Atelier.

Un nouvel organisme, Monde et macadam, a été créé pour prendre en charge la production et l'organisation du festival, qui était auparavant sous la responsabilité de la Boîte à Bleuets.

«À l'hiver 2016, quand le CSI a su que la Boîte à Bleuets ne reconduirait pas le festival, nous avons décidé que nous devions faire quelque chose. Tamtam Macadam compte sur une base de clientèle significative et jouit d'une grande notoriété», a expliqué mardi en conférence de presse Marie-Hélène Forest, du CSI.

Monde et macadam, un organisme citoyen, a signé une entente de partenariat avec le Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CSI), organisme fondateur du festival en 1997.

«Nous avons obtenu les lettres patentes de Monde et macadam au début de juin. Notre conseil d'administration compte sept personnes. Ce sera une édition spéciale, mais nous voulons que ça redevienne plus gros dès 2017. Toutes les options sont considérées, en ce moment», a expliqué le nouveau président de Monde et macadam, Alexis Bégin.

Le festival sera composé d'une assemblée générale, d'une fête du mouton, d'un espace citoyen d'ici et d'ailleurs (organisé par le CSI) et d'un spectacle d'Élage Diouf. Les billets pour le spectacle seront vendus au coût de 20$.

Le conseiller municipal Jocelyn Fradette, présent à la conférence de presse, a mentionné que le festival contribue à faire valoir Alma bien au-delà du centre-ville. «Avec ce festival, Alma rayonne à l'international. Un conseil de ville, devant un tel engagement citoyen, ne peut qu'être fier et dire merci.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer