Les libéraux fédéraux débarquent à Saguenay

Des dizaines de députés fédéraux débarquent au Saguenay-Lac-Saint-Jean mardi,... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Des dizaines de députés fédéraux débarquent au Saguenay-Lac-Saint-Jean mardi, deux jours avant la tenue du caucus libéral qui réunira quelque 180 élus. Plusieurs politiciens ont décidé de prolonger leur séjour pour visiter la région. Le député hôte, Denis Lemieux, a organisé une foule d'activités pour épater ses collègues de la Chambre des communes.

«Mon but, c'était que les députés restent en moyenne trois jours et demi dans la région. Il y a une journée et demie de réunions dans le caucus. Donc ma stratégie hors caucus a bien fonctionné. Une cinquantaine de députés arrivent mardi et la grande majorité va débarquer mercredi», confirme le député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, qui ne pouvait donner de détail sur l'horaire du premier ministre.

En incluant le personnel politique et différents invités, c'est une délégation de plus de 200 personnes qui débarquera dans la région. Les élus logeront à différents endroits et les réunions se tiendront dans plusieurs lieux qui n'ont pas encore été dévoilés. Pour divertir ses collègues, Denis Lemieux a organisé plusieurs activités.

«Mes confrères ont reçu plusieurs invitations. Et les activités cadrent avec les ambitions régionales, comme la promotion des saines habitudes de vie, le développement économique. Mais ça ne sera pas de la politique. Ça sera des activités qui feront un ''wow'' et qui vont rayonner partout au pays», promet le député, refusant pour le moment de divulguer son programme touristique.

Les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui ont le mandat d'assurer la protection du premier ministre et sa famille lors d'événements, seront dans la région cette semaine. Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) ne seront pas plus nombreux pour l'occasion. Mais si la GRC le demande, le corps policier municipal peut être appelé en renfort, notamment dans le cadre de manifestations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer