Tour solidaire à vélo: une réussite sur toute la ligne

L'invité international du Burkina Faso, Éric Zougmore, la... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'invité international du Burkina Faso, Éric Zougmore, la présidente du Centre de solidarité internationale (CSI), Zoé Bergeron, la directrice générale du CSI, Marie-Hélène Forest, et l'invité international de l'Équateur, Victore-Hugo Montenegro, étaient tous présents lors de l'arrivée des cyclistes du Tour solidaire, dimanche.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La trentième édition du Tour solidaire à vélo est réussie, selon les organisateurs de l'événement. D'après eux, toutes les conditions étaient réunies pour que leur objectif soit dépassé.

Dimanche après-midi, les quelque 200 cyclistes qui prenaient part à cette édition sont arrivés au camping de la Dam-en-Terre, leur point de départ, après trois jours de vélo au tour du lac Saint-Jean.

«On a atteint notre objectif d'avoir un événement réussi, affirme l'une des organisatrices, Véronique Fortin. Mais nous avons dépassé notre objectif de dons! Les chiffres ne sont pas sortis, mais je suis presque sûre que nous avons dépassé ce qu'on avait amassé l'année dernière.»

Selon Mme Fortin, en 2015, l'événement avait permis de récolter 35 000$ pour le Centre de solidarité internationale, qui organise le Tour solidaire.

Programmes

«On est vraiment content, parce que cette somme-là va directement appuyer les programmes qu'on a à l'international, au Burkina Faso et en Équateur, par exemple. Ce n'est pas de l'argent qu'on prend pour des activités régulières», ajoute l'organisatrice.

Elle estime que le beau temps de la fin de semaine, en plus des activités de sensibilisation ajoutées au travers du parcours, a permis de faire de cette édition un succès.

«On a fait beaucoup de sensibilisation cette année. Entre autres, on a parlé des privilèges que certains ont. On a également montré l'utilisation du vélo dans différents pays du monde», raconte Véronique Fortin.

Immigrants

Par ailleurs, le groupe de cyclistes a été rejoint par une quarantaine d'immigrants qui participent au programme Porte ouverte sur le lac.

Selon l'organisatrice, les nombreux produits du terroir présentés et les innombrables fermes de la région visitées ont permis de séduire les participants, dont plusieurs venaient d'un peu partout dans la province.

Tout au long du parcours, les participants étaient accompagnés d'une douzaine d'encadreurs experts, qui ont permis de s'assurer que tout était en ordre chez les cyclistes.

«Je crois que ç'a permis de rendre toute la randonnée encore plus sécuritaire. Les participants ont trouvé la route vraiment super! Il y avait beaucoup de signalisation aussi, alors c'était parfait», mentionne Mme Fortin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer