L'oeuvre de Lapierre bien reçue

Le militaire Martin Lapierre présentait sa composition devant... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le militaire Martin Lapierre présentait sa composition devant un public pour la première fois.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois, le compositeur Martin Lapierre, militaire de formation, présentait devant public sa pièce Cap Trinité, dimanche. Devant un peu plus de 200 personnes rassemblées à l'église de Rivière-Éternité, les musiciens de l'Ensemble Talisman ont exécuté la composition avec brio, en plus de quelques autres pièces du militaire pour le 135e anniversaire de la statue de Notre-Dame-du-Saguenay.

Plus de 200 personnes étaient rassemblées dans l'église... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 1.0

Agrandir

Plus de 200 personnes étaient rassemblées dans l'église de Rivière-Éternité.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Martin Lapierre, rencontré par Le Quotidien quelques minutes avant le concert, était fébrile de présenter sa composition, qu'il a enregistrée pour la première fois en 2015. «Je me sens fier aussi, a-t-il ajouté. En fait, c'est comme si je laisse voler mon bébé de ses propres ailes pour la première fois.»

Toutefois, M. Lapierre n'avait pas à être nerveux, puisque les spectateurs lui ont offert une ovation debout lorsque les dernières notes se sont tues. Les applaudissements et les vivats ont résonné longtemps dans l'église. Cap Trinité a été écrite par Martin Lapierre après son déploiement en Afghanistan, où il a malencontreusement mis le pied sur une bombe. La musique représente donc l'amour du militaire pour sa région.

L'Ensemble Talisman a également joué une composition que Martin Lapierre a écrite pour sa fiancée, et un medley de mélodies qui devraient se retrouver dans un film où la statue Notre-Dame-du-Saguenay sera à l'honneur.

«C'est de la musique simple, très mélodieuse. Il n'y a rien d'expérimental dans cette musique-là, mais j'y ai mis tout mon coeur. Je crois que ça va toucher les gens», a raconté le compositeur.

Le concert s'est terminé par une prestation de la jeune chanteuse classique Sophia-Rose Boulanger. La participante de l'émission La Voix a interprété quelques pièces, dont l'Ave Maria, pour le plus grand bonheur des spectateurs. Pour faire le lien entre les deux parties du spectacle, l'historien Éric Tremblay est venu raconter l'histoire de la statue.

Les organisateurs du concert sont également ceux qui ont lancé l'idée de faire un film sur le cap Trinité. Jonathan Gagné et Catherine Villeneuve ont commencé à s'intéresser à l'histoire de la statue après avoir réalisé un pèlerinage jusqu'à l'endroit où elle se trouve.

«C'est une histoire très spectaculaire et très riche. C'est un joyau pour la région», a expliqué Mme Villeneuve.

L'événement s'inscrit dans le cadre de la fête de la Vierge, qui avait lieu toute la journée à Rivière-Éternité. «La fête a lieu chaque année depuis très longtemps. Le concert est vraiment un bonus pour l'anniversaire et ça va l'amener un peu plus loin. Ça fait un événement plus grand, plus festif. On espère, d'année en année, avoir des activités qui vont pouvoir s'inscrire dans cette fête pour la bonifier», a ajouté M. Gagné.

Pour lancer les festivités, Monseigneur André Rivest a présidé une messe à l'église. Elle devait avoir lieu en plein air, sur le site du parc national du Fjord-du-Saguenay, mais le temps maussade a forcé l'activité à se tenir à l'intérieur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer