L'homme poignardé a été arrêté

Saguenay (Jonquière)Rue Gauthier  homme blessé par au... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Saguenay (Jonquière)Rue Gauthier homme blessé par au moins un coup de couteau

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

L'homme qui a été poignardé par sa conjointe, mercredi à Jonquière, a été arrêté par les policiers de la Sécurité publique de Saguenay. L'arrestation est survenue à l'hôpital, jeudi, où se trouve toujours l'individu âgé dans la quarantaine.

Ce dernier a subi d'importantes blessures à la suite de l'attaque au couteau, mais sa vie est hors de danger. Sa chambre a été surveillée par des policiers pendant quelques heures, mais ils ont quitté après qu'il ait été libéré sous promesse de comparaître. Aucune accusation n'a cependant été officiellement portée contre lui.

«En fin de journée jeudi, on a saisi un moment où son état était meilleur pour procéder à son arrestation. Il a ensuite été libéré sous des accusations de voies de fait graves. Mais comme dans le cas de sa conjointe, il n'a pas encore été accusé officiellement. Il faut attendre l'issue de l'enquête et un procureur décidera des accusations à porter et envers quelle personne», explique le capitaine Steeve Gilbert de la Sécurité publique de Saguenay.

L'attaque s'est produite peu après 23h15, sur la rue Gauthier, à Jonquière. Après une dispute, l'homme a été poignardé et a subi des blessures sérieuses au dos et au thorax. C'est sa conjointe qui aurait posé le geste. Celle-ci a alerté les autorités et elle a été immédiatement arrêtée avant d'être libérée sous promesse de comparaître.

Selon sa version, elle aurait agi en légitime défense. Son conjoint se serait montré violent envers leur fille, ce qui aurait poussé la mère de famille à le poignarder. L'arme du crime, un couteau, a été retrouvée dans la rue.

«La femme et sa fille ont déjà été interrogées par les enquêteurs. Il nous reste à prendre la déclaration de l'homme. Certains voisins pourraient aussi être rencontrés. Mais l'enquête n'est pas terminée», insiste le capitaine Steeve Gilbert.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer