Dernier encan de Graphic Packaging

Cent quarante personnes ont perdu leur emploi à... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Cent quarante personnes ont perdu leur emploi à la suite de la fermeture de l'usine de Graphic Packaging.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le démantèlement de l'usine Graphic Packaging de Jonquière se poursuit. Un encan public visant à liquider les équipements lourds de la cartonnerie aura lieu mardi prochain à 10h30 au Montagnais.

Dans un avis publié dans Le Progrès-Dimanche, Corporate Assets Inc mentionne qu'il s'agit de la «dernière vente aux enchères» des équipements de l'usine. La cartonnerie avait fermé ses portes en juillet 2015, jetant à la rue 140 employés.

«Pendant ce temps, nous attendons toujours une véritable politique industrielle du gouvernement libéral visant à protéger nos joyaux et à développer le Saguenay-Lac-Saint-Jean», a mentionné le chef du Parti québécois et député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, à ce sujet mercredi, sur son compte Facebook.

Dans l'avis publié dimanche, on apprend qu'un important stock d'accessoires, ligne de préparation comprenant deux raffineurs de défibreur Sunds RL équipés de récents moteurs de 5000 HP, neuf raffineurs Sprout Waldron et Andritz, des extracteurs de vis, des tamis de purification et bien d'autres équipements seront mis aux enchères.

Au début du mois de mai, Corporate Assets inc. avait également organisé un encan pour la vente de 1218 lots appartenant à Graphic Packaging. Moins de 100 personnes s'étaient présentées à l'encan, qui avait cette fois lieu à même l'usine. Quatre-vingts acheteurs en ligne s'étaient aussi manifestés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer