Me Guay parmi les jeunes avocats les plus influents au pays

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Louis-Alexandre Guay, un fils de la région né il y a 38 ans à Chicoutimi, figure sur la liste de la revue Canadian Lawyer comme étant l'un des 25 jeunes avocats les plus influents au Canada. Son implication professionnelle dans les dossiers de règlement en recours collectifs des pensionnats autochtones ainsi que des écoles de jour a retenu l'attention.

Cet avocat, qui a vécu son enfance et son adolescence sur la rue Murdock, est le fils de Serge Guay et de feu Louise Legault. 

Il oeuvre depuis 2000 au Bureau régional du Québec du ministère de la Justice fédéral, précisément à la Direction du Droit autochtone, où il a développé une pratique spécialisée qui l'amène à traiter des dossiers d'importance dans plusieurs communautés au pays.

En entrevue au Quotidien, M. Guay explique que sa désignation comme jeune avocat influent fait suite au dépôt, par ses collègues Me Stéphanie Dépeault et Me Tania Mitchell, d'un dossier de candidature auprès du magazine juridique dans la nouvelle catégorie destinée aux avocats de moins de 40 ans.

Parmi les hauts faits d'armes de M. Guay, le magazine mentionne que ce dernier a fait évoluer le droit de la responsabilité de l'État en travaillant sans relâche pour faire avancer les positions du gouvernement fédéral afin de faciliter la réconciliation de la Couronne fédérale avec les Premières Nations, Inuits et Métis. 

Il a contribué à la mise en place de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens et en a assuré la mise en oeuvre. 

Son travail l'a amené à participer à environ 500 audiences au cours desquelles d'ex-pensionnaires victimes d'abus sexuels ou physiques et de déracinement culturel ont témoigné de leur expérience.

Cette convention de règlement est devenue l'outil par lequel tous les recours collectifs concernant les pensionnats indiens à travers le pays ont été réglés. Elle établit un processus parallèle aux tribunaux pour évaluer les réclamations des ex-pensionnaires et les dédommager adéquatement, lorsque justifié, selon un barème préétabli ayant fait l'objet de négociations et d'un accord entériné par les parties intéressées, y compris les provinces et territoires. 

Depuis 2007, M. Guay et son équipe travaillent à la mise en oeuvre du règlement de recours collectif le plus important de l'histoire du Canada. « Pour moi, c'est une source de fierté et de motivation sans pareil », avoue-t-il.

« J'ai aussi été impliqué dans le règlement hors cour d'un litige d'une valeur de plusieurs millions de dollars qui avait été initié par de nombreux anciens élèves d'une école de jour fédérale. Ils poursuivaient le gouvernement pour des mauvais traitements qu'ils alléguaient y avoir subis. »

Faisant preuve de modestie, Me Guay mentionne qu'il n'aurait jamais pu décrocher le titre d'avocat influent parmi 70 nominations sans l'apport important de l'équipe d'avocats avec qui il travaille.

Interrogé afin de savoir s'il avait un plan de carrière, Me Guay estime être très bien au ministère de la Justice fédéral, puisque son travail l'amène à prendre en charge de grosses responsabilités qui ont des impacts concrets sur le bien-être de la population.

3 G$ versés en indemnités

Selon les plus récentes données publiées le 30 juin 2016 par le Secrétariat d'adjudication des pensionnats indiens, le gouvernement fédéral a versé un peu plus de trois milliards $ depuis 2007 en indemnités aux autochtones ayant fait l'objet de sévices sexuels, physiques et moraux infligés au sein de ces institutions.

Selon le tableau publié, un total de 38 093 demandes d'indemnités ont été déposées. De ce total, 35 260 ont été résolues. La Saskatchewan arrive en tête de liste avec le dépôt de 8847 demandes, suivie de l'Alberta (8252).

Au Québec, 2202 demandes d'indemnités ont été déposées. Du total, 94 demandes sont toujours à l'étude. À l'échelle du Canada, 2833 demandes sont toujours à l'étude.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer