Le paddle board fait des vagues

Le paddle board est de plus en plus... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le paddle board est de plus en plus populaire.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le paddle board connaît un engouement sans précédent, depuis quelques années, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les adeptes profitent des nombreux plans d'eau disponibles dans la région pour pratiquer ce loisir estival. Le propriétaire de Concept Air, Benoît Tremblay, a même conçu son propre modèle de planche.

Le propriétaire de Concept Air, Benoît Tremblay est... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Le propriétaire de Concept Air, Benoît Tremblay est un passionné de SUP. 

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Des planches conçues à Saint-Fulgence

Passionné de SUP (stand up paddle board), Benoît Tremblay a poussé son amour pour ce sport encore plus loin en concevant ses propres modèles de planches qui sont aujourd'hui vendus un peu partout au Québec. Propriétaire de Concept Air, l'athlète de Saint-Fulgence a créé des « paddle surf » gonflables qui permettent aux adeptes de relaxer sur un lac, surfer sur une vague ou même descendre une rivière. 

« Il y a environ 10 ans, je faisais du SUP sur une planche rigide. Je trouvais que ce n'était pas adapté à nos rivières, car on frappe plusieurs rochers et ça peut facilement éclater. J'ai alors commandé une planche gonflable fabriquée par une compagnie de Zodiac, mais elle était plus près d'un matelas que d'une planche. J'ai donc décidé de concevoir un modèle après avoir fait des recherches. J'ai fait des ébauches, des prototypes. Et le produit est maintenant en vente », décrit Benoît Tremblay, en parlant de ses planches qui sont dessinées dans la région, mais fabriquées en Chine.

Concept Air est reconnu pour concevoir, fabriquer et vendre des cerfs-volants de traction. L'entreprise fulgencienne fait également la réparation et l'entretien de voiles. La conception de planche de SUP est arrivée plus tard pour cet athlète qui a fait la traversée de l'Atlantique à la fin des années 80.

« On a commencé la mise en marché de notre premier produit il y a environ quatre ans et chaque année, on l'améliore avec de nouveaux matériaux. Des planches gonflables, il y a plusieurs entreprises qui en fabriquent aujourd'hui. Les nôtres se distinguent notamment par les accessoires qu'on ajoute sur la planche », mentionne M. Tremblay. 

La planche pèse une vingtaine de livres, donc elle est facilement transportable par une personne. Une pompe et un sac de rangement viennent avec ce produit qui prend quelques minutes à gonfler.

« Les gens peuvent pratiquer ce sport sur n'importe quel plan d'eau, donc il fallait que ça soit facile à transporter », exprime celui qui a été guide de parapente et de deltaplane dans les Alpes françaises, avant de démarrer sa propre entreprise et concevoir ses premiers cerfs-volants tractés. 

L'engouement envers la planche à pagaie ne surprend d'ailleurs pas ce passionné de vent. Le sport peut être pratiqué par tout le monde et à différents niveaux.

« La planche offre une sensation de liberté. Ça inspire aussi la détente pour plusieurs. Mais c'est aussi pour la personne qui recherche des sensations plus fortes. Je peux surfer sur le lac Saint-Jean lorsqu'il y a de la houle. Les gens peuvent descendre des rivières. Je vais même à la pêche à la mouche sur ma planche », donne en exemple Benoît Tremblay. 

Les « paddle surf » de Concept Air se détaillent entre 679 $ à 999 $ dans sa boutique en ligne. Plusieurs commerces spécialisés de la province, dont la boutique Hors Circuits de Chicoutimi, offrent également ses produits conçus à Saint-Fulgence.

Les gens pourront essayer ces planches à l'occasion de la première édition du Paddlefest O'Soleil qui se tient cette semaine à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Un engouement sans pareil

(Katerine Belley-Murray) - La planche à pagaie, mieux connue sous le nom de paddle board ou SUP, connaît un engouement monstre depuis quelques années. « Nous possédons huit paddles en location, mais si nous en avions 40, je n'ai aucun doute que nous les louerions tous », explique la gestionnaire de la coopérative O'Soleil, Pascale Ledoux.O'Soleil, située à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, loue des paddle board depuis 2009. « Les gens se relaient pour louer. Ça ne dérougit pas, dès qu'il fait beau. La popularité augmente sans cesse. Nous avons des kayaks, des vélos, des canoës, mais ce sont vraiment les paddles qui sont les plus populaires. Nous devrons probablement en acheter d'autres. »

C'est en raison de sa capacité à séduire toute la famille que la planche à pagaie est si populaire. Les petits peuvent s'asseoir sur la planche pendant que leurs parents pagaient. « C'est un sport facile, très facile. Tu n'en as jamais fait, tu embarques sur le paddle et y vas, sans problème, explique Mme Ledoux. Tu peux passer une journée sur ta planche sans même tomber à l'eau. »

L'engouement se fait aussi sentir à la boutique Hors Circuits de Chicoutimi, ouverte l'an dernier. « L'an dernier, nos paddles ont moins sorti, mais c'était notre première année, souligne le copropriétaire, Simon-Olivier Côté, aussi conseiller municipal à Saguenay. Là, ça sort toutes les semaines. Dans la région, nous sommes trois ans en retard sur l'engouement dans le reste de la planète. C'est implanté partout dans les Amériques, mais ça n'avait pas encore vraiment traversé le parc ! » À la boutique Hors Circuits, les personnes désirant louer une planche quittent les lieux avec leur location et se dirigent à l'endroit de leur choix. À O'Soleil, située sur le bord du lac Saint-Jean, les personnes qui louent se dirigent immédiatement vers le plan d'eau.

« C'est un sport vraiment pas stressant. J'y suis allé avec ma conjointe et nos enfants étaient sur nos paddles. Ils ont adoré. On a tous beaucoup aimé, explique Simon-Olivier Côté. À Hors Circuits, ce sont encore les kayaks que nous louons le plus, mais je pense que ce sont deux clientèles différentes. »

Festival

Un festival de la planche à pagaie aura lieu à partir de vendredi à la coopérative O'Soleil. Samedi, la population est invitée à essayer gratuitement le paddle. Des exposants seront sur place et prêteront des planches. Il y aura également deux compétitions, samedi. Bernard Adamus sera en spectacle vendredi alors que Radio Radio sera présent samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer